Le gouvernement camerounais vient de lancer un appel à candidatures pour le recrutement d’un chef du projet de mise en place d’une usine d’extraction de l’huile d’avocat dans la localité de Mbouda, dans la région de l’Ouest du pays. Ce projet agro-industriel, apprend-on, est implémenté dans le cadre du «Sous-programme de réduction de la pauvreté à la base», mis en œuvre par le ministère de l’Economie avec le concours du PNUD.

L’unité agro-industrielle en gestation, selon le ministère de l’Economie, permettra «de développer l’économie locale et d’aider les populations de la localité de Mbouda à tirer de meilleurs profits des potentialités de leur localité». En effet, Mbouda est la capitale du département des Bamboutos, qui est le principal bassin de production des avocats au Cameroun, avec environ 120 000 tonnes chaque année, selon les statistiques du ministère de l’Agriculture.

Cette production, qui devrait considérablement augmenter dans les années à venir, avec l’introduction en cours dans le verger de plants greffés aux rendements plus importants, est généralement vendue dans les grandes villes du pays que sont Douala et Yaoundé. Une bonne partie de cette production, apprend-on à la délégation départementale de l’Agriculture, est même écoulée vers des pays voisins tels que le Gabon, le Nigéria et la Guinée équatoriale.

Du fait du caractère périssable de ce fruit, environ 30% de la production des avocats dans les Bamboutos est souvent perdue post-récolte, fait-on remarquer à la délégation départementale de l’Agriculture. Dans ce service, l’on caresse déjà le rêve de voir ces pertes s’effacer grâce à l’implantation d’une unité de transformation, laquelle offrira ainsi aux producteurs un nouveau débouché situé à quelques encablures seulement des plantations.

Pour l’heure, au Cameroun, l’avocat est essentiellement utilisé pour des besoins de consommation. Pourtant, les experts lui trouvent des vertus dans la fabrication des produits pour le traitement des cheveux, voire de la peau. Autant d’opportunités que pourrait induire la construction annoncée d’une unité d’extraction de l’huile d’avocat dans la ville de Mbouda.

Lu sur http://www.investiraucameroun.com/agriculture/1607-6547-le-cameroun-construira-une-usine-de-transformation-des-avocats-dans-la-localite-de-mbouda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.