Le Premier ministre camerounais, Philémon Yang, procède ce 14 juin 2016 sur le campus de l’Université de Yaoundé I, à l’inauguration de la première salle de cinéma et de spectacles Canal Olympia construite sur le continent africain.

Ce lieu de culture est l’œuvre du groupe Vivendi, que contrôle l’industriel français Vincent Bolloré, qui est arrivé dans la capitale camerounaise le 13 juin 2016 en compagnie de membres du conseil de surveillance de Vivendi.

La salle Canal Olympia de Yaoundé, qui devrait être dupliquée dans la ville de Douala avant la fin de cette année 2016, ainsi qu’on a pu l’apprendre de bonnes sources, permettra notamment la projection de films, l’organisation de concerts d’artistes locaux et internationaux et l’accueil de stand-up d’humoristes.

En plus d’assurer le rayonnement de jeunes talents camerounais à travers le réseau international du groupe Vivendi, la salle Canal Olympia de Yaoundé, qui est dotée d’une capacité de 300 places à l’intérieur et plus de 4000 places à l’extérieur ; vient surtout mettre un terme à 7 ans d’absence de salles de cinéma au Cameroun, après la fermeture des salles de cinéma Abbia (Yaoundé) et le Wouri (Douala) en janvier 2009.

Construite en deux mois par l’entreprise camerounaise Kalfrelec, cette salle de cinéma et de spectacles dans laquelle le groupe Vivendi a investi environ 2,5 milliards de francs Cfa, selon nos sources, est entièrement alimentée à l’énergie solaire. Cette énergie est captée à partir de 720 m2 de panneaux solaires, puis stockée grâce aux batteries Lithium Metal Polymère (LMP) développées dans le cadre du programme Bolloré Blue Solutions ; lequel permet déjà à trois bus électriques de transporter les étudiants sur le campus de l’Université de Yaoundé I depuis le mois de mai 2014.

Source: agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1