D’après un récent rapport du Global Tech Media WeeTracker, les startups africaines ont réalisé 118 transactions et ont levé un montant de 168,6 millions $ de financements entre janvier et juin 2018. Sur l’ensemble des Etats africains, le Nigeria a attiré le plus d’investisseurs avec un total de 31 transactions réalisées pour un montant global de 29,41 millions $.

Les startups kenyanes qui occupent la deuxième marche, en nombre de transactions réalisées (23 deals) ont réussi à mobiliser le plus de financement sur l’ensemble du continent soit 82,86 millions $.

Les startups égyptiennes sont troisième sur le continent en termes de transactions réalisées au cours de ce premier semestre tandis que les startups sud-africaines sont quatrième.

Le montant de financement le plus élevé accordé à une startup africaine de janvier à juin 2018 est de 47,5 millions $. Cette ressource a été allouée à Cellulant, une startup kenyane qui fournit des services de paiement en ligne.

La plateforme de micro-prêt en ligne Branch a réalisé la deuxième plus grosse levée avec 20 millions $.

M-Kopa Solar, une startup kényane qui distribue de l’énergie électrique à la demande a obtenu le 3 eme montant le plus élevé soit 10 millions $.

Au total, 28 startup africaines ont levé des financements supérieurs à 1 million $.

A propos de l'auteur

Rédacteur en Chef et Community Manager

Editor in Chief and Community Manager

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.