Les entrepreneurs guinéens à l’honneur pour étaler leur talent, avant la grande messe des 4 et 5 mai à Casablanca.

Après ses succès lors des étapes de Dakar, Abidjan, Libreville et Yaoundé, le Pitch HUB Africa boucle sa tournée africaine dans la capitale guinéenne, le mercredi 26 avril 2017. Conakry accueille pour la première fois l’épreuve avec la collaboration CJD International avec son antenne guinéenne, CJD Guinée. Une ultime étape en Afrique subsaharienne à l’issue de laquelle, les organisateurs (NGE Impact et Maroc Export) boucleront la liste des prétendants aux Grand Pitch Hub Africa prévu à Casablanca les 4 et 5 mai prochain à Casablanca au Maroc. A la clé, les 5 meilleurs projets intégreront la plateforme de crowdfunding Afeenity en vue d’obtenir accompagnement et financement, et seront également envoyés en incubation à Singapour ou Las Vegas.

Les porteurs de projet et entrepreneurs Guinéens à l’honneur le 26 avril prochain

Le pitch HUB Africa arrive pour la première fois en République Guinée et offre aux startups et jeunes entrepreneurs locaux l’opportunité de mettre à l’épreuve leur projet et de se donner une chance de financement. Le Pitch HUB Africa leur offre également l’opportunité de rencontrer des investisseurs potentiels et d’avoir un premier retour sous forme de feed-back écrit, reprenant les points forts/faibles du projet avec les recommandations du jury. À l’issue d’une compétition où tout porteur de projet et start-up africains peut participer, sont choisis sur chaque pays les 3 meilleurs projets pour prendre part à la grande messe prévue à Casablanca les 4 et 5 mai prochains.
Aboubacar Sidiky Doumbouya salut le passage du Pitch en Guinée, estimant que « c’est une perche tendue à la Guinée pour rompre avec  l’isolement économique dont le pays fait l’objet en quelque sorte depuis des décennies ». « C’est un nouveau défi que les jeunes entrepreneurs de Guinée doivent s’approprier et relever, la Guinée regorge de potentiel multidimensionnel énorme encore sous –exploitée », lance-t-il à l’endroit des jeunes entrepreneurs.

Le Pitch HUB Africa comme catalyseur et révélateur de talents entrepreneuriaux.

« L’Afrique a du talent !». C’est la phrase qui revient le plus depuis le lancement de l’édition 2017 du Pitch HUB Africa en janvier dernier. Cette année, le Pitch HUB Africa aura réussi le pari  détendre trois fois plus son champs d’intervention, et ce grâce à des partenaires institutionnels qui croient en la jeunesse africaine et en l’entrepreneuriat tels le Ministère des affaires étrangères et  la Coopération du Maroc, Maroc Export, la Caisse Centrale de Garantie (CCG, Maroc), le CJD International, SERIOUS FACTORY, AFINEETY, BDO, AFRIQUE CHALLENGE, mais aussi des partenaires locaux tels que le ministère ivoirien de l’Entrepreneuriat, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, CAPDEV Côte d’Ivoire, la Chambre de commerce et d’industrie d’Abidjan-Plateau, JA Gabon, l’Association des Jeunes Entrepreneurs du Cameroun (AJECAM), le Groupe Eco Média (Maroc), Fraternité Matin (Côte d’Ivoire), le Groupe Futurs Médias (Sénégal), et les Inspirations Eco (Maroc).
Grâce à ces partenaires engagés, les organisateurs (NGE IMPACT et MAROC EXPORT) ont réussi le pari de démocratiser au maximum les chances des jeunes entrepreneurs. « Le pitch a pour vocation de détecter des projets et startups d’avenir issus des quatre coins du continent, de catalyser l’innovation et d’accélérer de la culture de l’entrepreneuriat. Cette année nous avons réussi un pas important en investissant de nouveaux pays comme le Gabon, le Cameroun et la Guinée  en plus de la Côte d’Ivoire et  du Sénégal. Et à chaque fois, nous  en ressortons avec une satisfaction et un bonheur indescriptibles», se réjouit Alioune GUEYE, Directeur général de NGE Impact et Commissaire général de HUB Africa.

De belles startups du Cameroun et du Gabon rejoignent celles du Sénégal de la Côte d’Ivoire, en attendant Conakry.

Les récentes étapes de Libreville et Yaoundé ont été « une belle crue » pour le road show du Pitch HUB Africa 2017. Ces étapes, toutes autant que celle de Dakar et Abidjan, ont permis de découvrir de merveilleuses startups qui confirment une réelle émergence entrepreneuriale collective et innovante du continent.
Dakar, la première étape du Road-show a permis de sélectionner trois projets : « The Dance Hall », une école de danses urbaines au Sénégal dédié aux amateurs, « Bay-Tech », une application mobile web et USSD (Service supplémentaire pour données non structurées) qui vise à guider les agriculteurs sur le choix de leurs cultures, et « PAPS_APP », une application de livraison géo-localisée à la demande en Afrique, reposant à la fois sur la constitution de réseaux de clients et sur l’algorithme « Best match » et permettant de proposer aux clients le livreur qui leur est le plus adapté. Lors de la deuxième étape, Abidjan, trois autres startups ont rejoint la caravane : trois autres projets  à savoir Tyegro-CI, Youngpower et Databank.

Libreville et Yaoundé au coeur du numérique

Libreville et Yaoundé qui ont accueilli début avril pour la première fois l’épreuve ont permis de découvrir de nouveaux talents avec des projets révolutionnaires. Au Gabon,se sont distingués, Ndong Zomo Joël porteur du projet « Pay’Onet », une application mobile de paiement de taxes municipales et de contraventions (lauréat du Grand Prix de l’Excellence); Essono Ngoua Laurain avec son projet « Elam », un site web consacré à l’orientation scolaire et Maki Ahmed Avicenne pour son projet « Terroir G » ,dédié à la transformation, valorisation et commercialisation de l’Odika made in Gabon.
L’étape de Yaoundé n’a pas été du reste. Sur une quinzaine de candidatures, se sont distingués trois projets : Léopold Zéphyrin ASSOLA NAMA  à travers sa start-up « Cameroun agro business », spécialisée dans la transformation du cacao en caramel sucré et non et confection du beurre de cacao, Etienne Parfait PEK PEK qui a présenté son projet « PEK baby nutrition » pour la confection de nourriture pour bébé à base des légumes et féculents du terroir et Olivia MVONDO BOUM II de KMERPAD, start-up spécialisée dans la confection des serviettes hygiéniques lavables et  éducation menstruelle des femmes

Les lauréats et les étapes du pitch hub

Chacune des étapes a reçu entre une quinzaine et une vingtaine de projets tous ayant un réel potentiel d’éclore. Les lauréats Sénégalais, Marocains, Gabonais, Ivoiriens, Camerounais et Guinéens se livreront donc à une compétition, le Grand Pitch Hub Africa prévu à Casablanca les 4 et 5 mai prochains avec tous les autres entrepreneurs sélectionnés en Afrique. A la clé, les 5 meilleurs projets intégreront la plateforme de crowdfunding Afeenity et bénéficieront des meilleurs conseils et financement dans le cadre du développement de leur entreprise.
« L’Afrique émerge à travers sa jeunesse qui a pris conscience qu’elle est garante de l’avenir du continent. Nous sommes heureux et très confiants de cette jeunesse qui se prend en charge, entreprend et qui a besoin d’être encadrée, appuyée et financée. C’est notre engagement depuis  six ans de les encourager sur cette dynamique, de leur prodiguer conseil, leur offrir l’accompagnement nécessaire,  en synergie et aux côtés des institutions publiques et privés de nos différents pays, mais aussi venus d’ailleurs », conclut Alioune GUEYE, Commissaire Général de HUB Africa.

 

Comment vous inscrire? C’est très simple

1- Inscrivez-vous en ligne sur http://www.pitch.hubafrica.co

2- Envoyez nous le résumé de votre projet sur l’adresse cjdguinee@gmail.com

Date limite: 19 Avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.