Le Conseil économique pour l’entente internationale (BCIU) vient de décerner le prestigieux prix mondial de l’entrepreneuriat «Dwight D. Eisenhower Global Entrepreneurship Award» à Tony Elumelu. Celui-ci a financé, via sa Fondation, plus de 3.000 entrepreneurs africains.

Tonu Elumelu, l’homme d’affaires et philanthrope nigérian, président du Groupe United Bank of Africa, vient d’être à nouveau distingué.

En effet, le Conseil économique pour l’entente internationale (BCIU), une association américaine à but non lucratif dédiée à l’établissement des relations et à la promotion du dialogue entre les gouvernements et les entreprises, lui a décerné le prestigieux prix mondial de l’entrepreneuriat «Dwight D. Eisenhower Global Entrepreneurship Award». Il devient ainsi le premier Africain à recevoir cette prestigieuse distinction.

Lors de la cérémonie de remise du prix, l’ancien président américain George W. Bush a salué «les initiatives philanthropiques de Tony qui stimulent la création d’emplois et l’entrepreneuriat dans une région très chère à Laura et moi». Pour sa part, Peter Tichansky, DG du BCIU, a justifié ce prix par «l’approche audacieuse de Elumelu et son état d’esprit volontariste qui sont des caractéristiques exemplaires d’un entrepreneur visionnaire».

Cette distinction est une reconnaissance du travail exceptionnel de l’homme d’affaires dans la promotion de l’entrepreneuriat en Afrique. En effet, il a financé à ce jour, via la Fondation Tony Elumelu, plus de 3.000 entrepreneurs africains dans le cadre d’un programme de 100 millions de dollars qui doit financer 10.000 entrepreneurs du continent sur une période de 10 ans.

Tony Elumelu, fondateur du concept Africapitalisme, a souligné pour sa part que «le président Eisenhower était un homme multidimensionnel mais sa dimension la plus importante était son leadership. Etre reconnu aujourd’hui comme récipiendaire du premier prix mondial de l’entrepreneuriat est un honneur qui trouve écho auprès de tant de personnes en Afrique. Ce dont nos entrepreneurs africains ont besoin, c’est d’un leadership fort pour les dynamiser, les encourager et les motiver à transformer le continent».

Le 360

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.