(Agence Ecofin) – Le week-end dernier, Samia Suluhu Hassan (photo), la vice-présidente de la République de Tanzanie, a procédé au lancement de l’accès public gratuit de l’Internet sans fil dans la ville de Dar es Salaam. Le projet qui est piloté par l’opérateur historique national, la Tanzania Telecommunications Company Limited (TTCL), améliorera l’accès des populations au web et aux trésors dont il regorge. Une opportunité pour l’amélioration de leurs conditions de vie socio-économiques.

D’après Paul Makonda, le gouverneur de la région de Dar es Salaam, le déploiement du Wi-Fi dans la capitale, pour un accès gratuit, représente une des cinq étapes du projet gouvernemental d’amélioration de l’accès des populations aux services indispensables. TTCL qui vient de retourner entièrement entre les mains de l’Etat, après l’acquisition des 35% de son capital qui étaient aux mains de l’Indien Bharti Airtel, est engagé pour soutenir les efforts du gouvernement à faire de l’Internet un service de première nécessité qui contribuera au développement des Kényans.

Waziri Waziri Kindamba, le président-directeur général de TTCL, a souligné que la société publique ne compte pas se limiter à Dar es Salaam, dans la fourniture de l’accès Internet sans fil gratuit aux populations. Les autres villes du pays suivront, d’ici peu.

Le déploiement de l’Internet sans fil gratuit à Dar es Salaam, le week-end dernier, coïncide avec la même opération menée chez le voisin ougandais. En effet, le 1er octobre 2016, la ville de Kampala a été plongée dans un nuage de connexion Internet sans fil gratuit. La ville d’Entebbe est la prochaine sur la liste.

 

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Ingénieur en informatique et Entrepreneur, Boubacar est le fondateur d’AfrikaTech, un média qui fait la promotion de l’entrepreneuriat et l’innovation technologique en Afrique et dans la diaspora. En publiant quotidiennement des articles sur l’actualité entrepreneuriale et technologique, l’ambition est d’inspirer et fédérer les entrepreneurs, investisseurs, mentors et incubateurs. Les membres du réseau AfrikaTech peuvent demander de l'aide à la communauté (plus de 22 000 membres) sur tout type de problème rencontré : je souhaite m’implanter en Côte d’Ivoire et cherche des partenaires sur le terrain; je souhaite faire une étude de marché sur le mobile Money au Kenya, je recherche un mentor au Maroc etc. Ceux qui souhaitent investir en Afrique peuvent accéder aux informations clés : marché, startups, investisseurs, incubateurs etc. LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.