Prendre ses repères dans un pays étranger dans lequel vous vous installez implique d’appréhender une nouvelle culture. Apprendre la culture du pays cible est une bonne chose, néanmoins, vous ne devez pas perdre votre identité d’origine. Vous devez donc découvrir le juste milieu entre votre adaptation à un nouvel environnement tout en gardant votre propre identité. Il s’agit d’un des challenges majeurs auxquels les « repats » sont confrontés : réussir à s’intégrer. Pour une mobilité réussie, il est indispensable de comprendre et d’apprendre la culture du pays cible.

 

Apprendre la langue du pays cible

Que vous ayez une méconnaissance complète de la langue locale ou possédez quelques rudiments, la barrière linguistique doit être surmontée.

Outre l’aspect pratique, maîtriser la langue du pays d’expatriation constitue un véritable vecteur d’intégration. Vos efforts pour vous exprimer dans une langue qui n’est pas forcément la vôtre influent sur la manière dont la population locale vous perçoit.

Vous pouvez commencer à apprendre la langue locale dans votre pays de résidence ou sur place en totale immersion.

 

Prendre contact avec la diaspora dans son pays de résidence

Avant votre départ dans votre nouveau pays d’accueil, il est intéressant de prendre contact avec la diaspora de votre nouveau pays de résidence. Personne n’est mieux placé qu’eux pour vous faire découvrir la culture de leur pays d’origine, les codes (vestimentaires, linguistiques, etc.) à respecter.

Il est, en effet, judicieux et pertinent des s’entretenir et de questionner, en amont, les membres de la diaspora. En procédant ainsi, vous éviterez de commettre certains impairs au moment de votre arrivée.

 

Découvrir le pays, sa ville et son quartier

 

Pour s’approprier la culture locale vous devez sortir des sentiers battus. Découvrez les environs en vous éloignant des sites touristiques, parcourez votre quartier, la ville ainsi que le pays en étant accompagné d’amis locaux.

Cette pratique vous permet de mieux appréhender les spécificités dans lesquelles vous vous êtes installés.

 

Adopter le mode de vie local

Expatrié au Togo depuis quelques mois, vous ne regardez que les chaînes de télévision étrangères familières. Vous vous intéressez uniquement à la communauté expatriée ? Ce mode de fonctionnement peut effectivement dans un premier temps vous rassurez. Malgré tout, il ne vous permet pas d’apprendre la culture du pays.

Pour apprendre une culture il est essentiel de la vivre et de l’expérimenter. Familiarisez-vous avec les codes du pays en fréquentant vos collègues de travail ou vos amis locaux. Votre objectif n’est pas d’adapter toutes les habitudes locales mais de découvrir la culture du pays dans lequel vous vous installez. N’oubliez pas que cette culture est ancrée chez la population et que vous devez absolument la respecter et ce à tous les niveaux, dans le cadre du travail, de l’éducation, de vos relations amicales, etc.

 

Se construire une vie sociale

Nouer des contacts uniquement avec des locaux ne suffit pas. Vous avez en effet la possibilité d’apprendre de l’expérience des expatriés vivant depuis de nombreuses années dans le pays. Cela vous permet également de ne pas être isolé si vous ne connaissez que peu de personnes dans votre nouveau pays de résidence.

Par contre ce n’est qu’en établissant des liens que vous parviendrez à avoir une réelle compréhension de la culture locale. Saisissez toutes les opportunités qui se présentent à vous : activités en club, sorties d’école, environnement professionnel, etc.

Adhérer à son nouveau cadre professionnel

Évoluer dans un nouveau cadre professionnel peut susciter des inquiétudes. Vous devez, en effet, vous adapter à un nouveau type de management, à des pratiques que vous ne maîtrisez pas, à de nouveaux collègues.

Participez, le cas échéant aux stages de formation interculturelle proposés par de nombreuses multinationales, sur place ou avant votre départ.

Apprendre la culture d’un pays cible peut être ardue en fonction de l’endroit dans lequel vous vous installez. Néanmoins, il est indispensable de la respecter pour une intégration réussie.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez