La société américaine Facebook, en partenariat avec CCHub, a inauguré son tout premier centre technologique d’Afrique, le 23 mai 2018. L’infrastructure basée à Montgomery Road, à Yaba, une banlieue de Lagos, au Nigeria, est baptisée NG_Hub from Facebook. Elle offrira aux développeurs logiciels, aux entrepreneurs en technologies et aux étudiants, les moyens de développer leurs compétences en technologie de pointe, notamment l’Intelligence Artificielle, la Réalité Augmentée, l’Apprentissage Automatique, l’Internet des Objets, etc. C’est 50 000 personnes qui sont visées.

Le centre technologique est une des retombées de la visite effectuée par Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, au Nigeria, en août 2016. Au cours de son périple, le patron de la plateforme sociale a pu expérimenter le dynamisme de l’écosystème TIC local. D’après Ebele Okobi, la directrice des politiques publiques de Facebook pour l’Afrique, le choix du Nigeria pour abriter cet investissement se justifie par la place stratégique qu’occupe le pays en tant que première destination d’affaires sur le continent. Emeka Afigbo,  le directeur du Developers Program de Facebook, a souligné que le centre fournirait également des opportunités de création et de développement d’entreprises.

Pour Bosun Tijani, le cofondateur de CCHub, « les 10 prochaines années seront formidables pour le pays, en raison de l’énorme développement qui va suivre […] Aujourd’hui, il y a un autre niveau de développement. La technologie nous donne la possibilité de construire de nouvelles solutions pour le pays, la technologie a soutenu plusieurs industries, même les gouvernements au cours des 20 dernières années ».

Agence Ecofin

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 Partages
Partagez18
Tweetez
Partagez
+1