La valeur des opérations de transfert d’argent via le téléphone portable au Kenya a atteint près de la moitié du Produit Intérieur Brut, sur les 12 derniers mois s’achevant le 30 juin 2017. Les paiements via ce mécanisme ont atteint sur la période 3570 milliards de shilling kényans (KES) soit l’équivalent en dollars de 34,33 milliards $, pour environ 1,7 milliard de transactions, indiquent les derniers chiffres de la banque centrale du Kenya.

Ces transactions étaient de 15,8 % supérieures à celles atteintes au cours des douze mois entre juillet 2015 et juin 2016. Entre janvier et juin de l’année en cours, environ 1810 milliards de shilling kényan ont été déplacés via les plateformes mobiles. Des transactions mensuelles record ont été enregistrées en mars 2017, soit environ 320,80 milliards de shilling kényan, en augmentation de 17,3 % par rapport au mois précédent.

Cependant, des statistiques font état de ce que le nombre de comptes d’utilisateurs de mobile money a chuté pendant deux mois consécutifs atteignant le nombre de 34,2 millions au terme du mois de mai 2017.

Au total, les six principales plateformes de paiement électronique du Kenya ont exploité 34,178 millions de compte en juin. Ces plateformes sont M-Pesa de Safaricom, Airtel Money, Telkom Money, Equitel du groupe Equity, Tangaza et MobiKash.

.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1