L’environnement est une source d’opportunité pour tous et partout. Tel est le message qu’Ibrahim Thiaw, le Directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), a souhaité transmettre lors de son passage à New York.

 

Participant au Forum politique de haut-niveau sur le développement durable, M. Thiaw, dont le bureau est basé à Nairobi, a souligné que l’Afrique est un continent en transition qui voit l’environnement comme une chance pour son développement.

« Beaucoup de jeunes bien formés entrent sur le marché du travail et découvrent à travers l’environnement une opportunité d’innover, de créer des emplois et de faire des affaires », a-t-il dit dans un entretien accordé à ONU info.

Pour le Directeur exécutif adjoint, la combinaison de la technologie et de l’environnement peut créer d’énormes opportunités, non seulement en Afrique, mais aussi à travers le monde.

« D’ici 10 ans, vous n’aurez plus de compte bancaire, votre compte sera sur votre téléphone mobile. D’ici 10 ans, nous n’aurons plus de carte bancaire, car la numérisation du commerce est en cours. C’est au Kenya que la première transaction financière s’est faite sur un téléphone mobile et cela marche énormément bien », a donné comme exemples M. Thiaw rappelant qu’avec la plus forte pénétration cellulaire, « l’Afrique est un continent qui est particulièrement ouvert aux technologies ».

La semaine dernière, 15 start-ups africaines ont été récompensées la semaine par le PNUE pour leurs innovations respectueuses de la planète, démontrant que « l’environnement n’est pas un fardeau, que c’est du business et qu’il y a des opportunités pour créer des emplois et de la richesse ».

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez