Le cabinet de conseil britannique Control Risks a publié, début avril, l’édition 2017 de sa carte annuelle des risques sécuritaires et politiques qui pèsent sur les entreprises et les personnes à travers le monde.

La mesure des risques sécuritaires se base sur 8 indicateurs: le vol, l’enlèvement, la destruction des biens, l’extorsion, la fraude, la perte de contrôle de la gestion, le vol d’information et l’expropriation.

La mesure des risques politiques se base, quant à elle, sur sept critères: l’insécurité juridique, l’exposition à la corruption, la nationalisation, l’expropriation, les règlementations défavorables, les atteintes à la réputation et les sanctions internationales.

Vous souhaitez investir ou entreprendre en Afrique, mais ne savez pas où trouver des informations fiables sur le marché ou des idées de business rentables ? Cliquez ici pour télécharger un extrait d’études de marché en Afrique
Je télécharge un extrait d’études de marché en Afrique

Risques sécuritaires en Afrique :

– Risque insignifiant :

Aucun pays africain ne figure dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire insignifiant.

– Risque faible :

15 pays africains seulement se trouvent dans la catégorie des pays «à faible risque» sécuritaire : Botswana, Namibie, Congo, Gabon, Bénin, Ghana, Guinée, Sénégal, Malawi, Cap-Vert, Seychelles, Sao Tomé & Principe, Maurice, Guinée Equatoriale, et Maroc.

Selon ce rapport, les investisseurs internationaux peuvent, en toute sécurité, s’installer dans ces six pays pour faire des affaires, y créer des filiales ou envoyer leurs représentants pour obtenir de nouveaux marchés sans que la sécurité de leurs employés ou leurs intérêts ne soient menacés.

– Risque moyen :

24 pays et territoires du continent sont classés dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire moyen : Afrique du Sud, Angola, Zambie, Lesotho, Swaziland, Zimbabwe, Madagascar, Tanzanie, Kenya, Ouganda, Ethiopie, Djibouti, Soudan, Erythrée, Cameroun, Tchad, Togo, Burkina Faso, Liberia, Sierra Leone, Guinée-Bissau, Tunisie, Sahara Occidental.

– Risque élevé :

13 pays et territoires du continent sont classés dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire élevé : Algérie, Egypte, Mauritanie, Mali, Niger, Tchad, Nigeria, Côte d’Ivoire, RD Congo, Rwanda, Burundi, Somaliland et Mozambique.

– Risque extrême :

4 pays figurent dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire extrême: Libye, Soudan du Sud, Centrafrique et Somalie

Risques politiques en Afrique:

– Risque insignifiant :

Aucun pays africain ne figure dans la catégorie des pays présentant un risque politique insignifiant.

– Risque faible :

7 pays africains présentent un risque politique faible : Maroc, Sénégal, Cap-Vert, Seychelles, Maurice, Botswana, Namibie

– Risque moyen :

25 pays africains présentent un risque politique moyen: Tunisie, Mauritanie, Mali, Guinée, Côte d’Ivoire, Sierra Leone, Burkina Faso, Ghana, Togo, Bénin, Sao Tomé & Principe, Cameroun, Gabon, Ethiopie, Djibouti, Ouganda, Kenya, Tanzanie, Rwanda, Malawi, Zambie, Madagascar, Swaziland, Lesotho et Afrique du Sud

– Risque élevé :

20 pays et territoires africains figurent dans la catégorie des pays présentant un risque politique élevé: Algérie, Sahara Occidental, Libye, Egypte, Soudan, Soudan du Sud, Niger, Tchad, Erythrée, Somaliland, RD Congo, Nigeria, Liberia, Guinée-Bissau, Gambie, Guinée Equatoriale, Angola, Mozambique, Comores, Zimbabwe

– Risque extrême :

Trois pays seulement présentent un risque politique extrême : la Somalie, la Centrafrique et le Burundi.


Dites nous les pays et secteurs qui vous intéressent pour recevoir gratuitement un extrait de l’étude de marché sur le secteur numérique en Côte d’Ivoire (Plan d’étude, introduction, infographies etc.)

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Partagez