Dangote Group a signé avec Black Rhino Group et la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC), un accord relatif à la construction d’une centrale à gaz de 540 MW dans la localité de Qua Iboe.

L’infrastructure dont la mise en place coûtera plus de 1,1 milliard $, fournira ses premiers mégawatts au réseau électrique national dès 2021. Un accord de rachat de l’énergie produite par la centrale a d’ailleurs été signé par les investisseurs avec la Nigeria Bulk Electicity Trading (NBET) et le ministère des finances.

Le projet d’érection de la centrale implique également la construction d’une ligne de transmission de 58 km pour acheminer l’énergie qui y sera générée. En outre, le ministre de l’énergie, Babatunde Fashola, a assuré que la ligne de transmission reliant Ikot Ekpene à Ikot Abasi, qui est actuellement en construction dans le cadre des projets énergétiques nationaux intégrés, sera également prête pour le transport de la production de la centrale de Qua Iboe.

Le développement de l’infrastructure était initialement prévu pour être conduit par Mobil Production Nigeria, une filiale d’Exxon Mobil. La compagnie qui a finalement cédé ses droits de développement et de construction, a signé avec les nouveaux investisseurs un accord d’approvisionnement en gaz, sur 20 ans, pour fournir les 400 millions de pieds cubes nécessaires par jour au fonctionnement de la centrale.

« Nous ne commençons que maintenant parce que Mobil a décidé de céder ses parts à Black Rhino, et qu’il fallait actualiser les documents. En effet, le projet initial devait être entièrement financé sur fonds propres, mais ce mécanisme de financement a été changé et nous ajouterons les emprunts aux capitaux propres.», a expliqué  Marilyn Amobi, la directrice exécutive de la NBET.

« Au cours des prochains mois, nous procéderons à la clôture de la mobilisation financière qui apportera 1,2 milliard $ d’investissements directs au Nigeria. Cette centrale s’appuiera sur les ressources en gaz du pays pour accroître notre capacité de production électrique et réduire le coût de l’électricité.», a affirmé, pour sa part, Muhammadu Sanusi II, Emir de Kano et président de Black Rhino.

Agence Ecofin

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez