Macky Sall encourage, dans son discours, à passer de la parole aux actes !

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a appelé mardi à Kigali (Rwanda) les jeunes Africains à rester exigeants avec eux-mêmes et à ne pas se contenter du « discours lénifiant » faisant de l’Afrique le continent de l’avenir.

« L’Afrique ne doit pas se contenter du discours lénifiant faisant d’elle le continent de l’avenir. Non. Nous devons être plus exigeants sur nous-mêmes », a déclaré le président Macky Sall, à l’ouverture du Next Einstein Forum, dans la capitale rwandaise

« Nous devons travailler à être les acteurs qui transforment le présent pour façonner le futur. L’économie du savoir nous en offre la chance. C’est à nous de la saisir. C’est à nous de prendre direction, de nous s’inscrire dans le sens de l’histoire ; pas seulement par la parole, mais surtout par les actes. C’est ce qui compte le plus », a-t-il dit.

Selon Macky Sall, l’enjeu pour le continent est de « se donner les moyens de maintenir le rythme du progrès afin de rester au contact de l’économie du savoir, pour ne pas courir le risque de marginalisation ».

« Si l’Afrique est en retard sur la révolution industrielle, elle doit s’arrimer fermement à celle du numérique. Elle en a la capacité, et nos jeunes en ont le talent et l’intelligence », a insisté le chef de l’Etat sénégalais.

A l’en croire, « le monde est un nouveau cycle de l’histoire de la science et de la technologie, un gisement en friche, à la portée des jeunes Africains ».

« J’en veux pour preuve l’innovation du transfert d’argent par téléphone, née sur le continent et qui fait son chemin ailleurs. C’est dire qu’au-delà du gap numérique entre le Nord et le Sud, l’Afrique peut emprunter des raccourcis en faisant appel au génie créateur de sa jeunesse grâce aux innovations technologiques, notamment celles du numérique. Nous devons passer de la parole aux actes », a ajouté Macky Sall.

Le Next Einstein Forum (NEF), lancé en 2013, est une plate-forme reliant la science, la société et la politique en Afrique et dans le reste du monde, dans le but de tirer parti de la science pour le développement humain.

Le programme de bourses d’excellence du NEF a pour but de dénicher 15 des meilleurs jeunes scientifiques à présenter sur une scène mondiale.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech.L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous !LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

19 Partages
Partagez19
Tweetez
Partagez