Avec 1 800 panneaux photovoltaïques installés sur son toit, l’Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) est le seul au monde qui est alimenté par l’énergie solaire, selon ce qu’ont estimé Partners in Health et Zanmi Lasante (PIH/ZL).

Trois ans après le séisme, soit en mai 2013, cet hôpital ouvre ses portes. Construit par Partners in Health et Zanmi Lasante, deux ONG partenaires et amis (la première est américaine, la seconde haïtienne), cet hôpital, situé au Nord-Est de Port-au-Prince (Haïti),  est devenu 7 ans après le séisme une référence pour toute la communauté médicale haïtienne.

Connu pour la qualité de ses soins gratuits offerts à la population de Mirebalais mais aussi à tous ceux qui viennent des quatre coins du pays, pour sa forte capacité à traiter des pathologies complexes, pour son expertise à mener certaines  interventions ou opérations chirurgicales et pour l’efficacité de ses matériels, l’hôpital de Mirebalais reste, à côté de l’hôpital Bernard Mevs et du centre Gheskio, un leader dans le secteur médical en Haïti. De grands professionnels en soin de santé issus d’Haïti et du monde entier y ont déjà prêté leurs services. En amont, il fut conçu en 2009 par ZL (Zanmi Lasante) comme un petit centre dont les soins seraient destinés aux habitants de Mirebalais. Mais après le séisme, il se voit converti en un colossal centre gorgé de professionnels de pointe, un espace de formation pour médecins et infirmières sages-femmes.

Avec 1.800 panneaux photovoltaïques installés sur son toit, l’Hôpital Universitaire de Mirebalais est en mesure de produire l’énergie nécessaire à assurer les soins médicaux à plus de 60.000 personnes. Ce projet de construction par les ONG (susmentionnés) grâce au soutien du ministère haïtien de la santé, a coûté 25 millions de dollars (soit 18, 3 millions d’euros).

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché