Près de trois cents entrepreneurs, cadres dirigeants ou influenceurs triés sur le volet se réuniront à Paris sur le thème « L’entrepreneuriat numérique et à impact social en République démocratique du Congo ».

La deuxième édition des rencontres Start IT Congo s’ouvrira, le 23 février, à la plateforme de connexions interentreprises – start-up, Hub de la BPIFrance, dans le 9e arrondissement de Paris. Le but est de consolider les échanges économiques entre les entrepreneurs de la République démocratique du Congo (RDC) et le reste du monde, notamment sa diaspora. Pour son initiateur, Jonathan Kiloso, il s’agit avant tout de faire circuler l’information et de favoriser les contacts.

Selon les organisateurs, y seront présents les entrepreneurs et influenceurs de la RDC et d’ailleurs. Parmi les personnalités attendues, citons, par exemple, Haweya Mohamed, la directrice générale d’Afrobytes; Christian Kamayou, le patron de My African start-up; ou encore Cédric Longange, président de la Chambre de commerce britannique-congolaise. Celles-ci s’exprimeront sur des sujets tels que l’impact social des entrepreneurs de la diaspora congolaise, l’écosystème numérique de la RDC ou encore les pièges à éviter pour lancer son entreprise à Kinshasa.

Des cadres des entreprises, des entrepreneurs ainsi que des investisseurs congolais viendront spécialement de la RDC. L’objectif des organisateurs est clairement d’aborder la transformation numérique dans le pays ainsi que son impact réel pour les entrepreneurs sociaux. Cette rencontre sera l’occasion d’établir un bilan d’étape sur les efforts consentis par l’équipe Start IT Congo et d’évoquer, de façon détaillée, les coulisses de l’ouverture du premier incubateur tech et impact social en Afrique centrale. Start IT Congo, précisent ses membres, se veut le catalyseur du mouvement entrepreneurial congolais. L’idée est d’abord d’impulser un mouvement à l’échelle de Kinshasa, puis de fédérer les startups et les entrepreneurs congolais au niveau national et international, et enfin de valoriser cet écosystème.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

51 Partages
Partagez51
Tweetez
Partagez