La start-up média OMG Digital a annoncé l’obtention d’un fonds de démarrage d’une valeur d’1,1 million de dollars US auprès de plusieurs investisseurs internationaux. Pour réaliser cette opération financière, la société fondée par Jesse Arhin Ghansah, Prince Boakye Boampong et Dominic Mensah, a bénéficié du soutien d’Y Combinator, l’entreprise américaine qui fournit aux start-up, un capital d’amorçage, des conseils et les met en relation avec de potentiels investisseurs.

Avec cette somme, OMG Digital qui produit du contenu de la culture pop ghanéenne, kényane et nigériane, prévoit de s’étendre sur le continent en créant des bureaux à Accra, à Lagos et à Nairobi ; de développer ses opérations de publicité et de marketing.

Depuis le lancement de sa plateforme en février 2016, les diverses vidéos publiées par la start-up ont déjà enregistré plus de 90 millions de vues mensuelles. Le site a déjà fidélisé 4,5 millions de lecteurs mensuels.

Aujourd’hui, l’entreprise qui veut croître davantage en abonnés, lorgne les marchés de Tanzanie, d’Afrique du Sud, d’Ouganda et de Zambie.

Son succès, explique Jesse Arhin Ghansah, l’un des co-fondateurs d’OMG Digital, découle du fait que «nous ne créons pas de contenu africain homogène uniquement. Nous développons des stratégies de contenu spécifiques pour produire du matériel localement pertinent pour les divers publics d’Afrique (…) Non seulement nous avons réussi à créer l’une des plus grandes audiences d’Afrique, mais nous avons aussi réussi à attirer certaines des plus grandes marques de consommation sur le continent et dans le monde ».

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez