Kinaya Ventures lance Spring Fellowship, un programme d’accélérateurs qui permettra de stimuler les startups à la pointe de la technologie et de pénétrer de nouveaux marchés.

Kinaya Ventures a entamé aujourd’hui à Accra, au Ghana, une tournée panafricaine visant à recruter des jeunes pousses en phase de démarrage, en phase avancée ou tardive, avec une feuille de route éprouvée et des solutions technologiques capables de relever les défis de l’innovation des leaders de l’industrie en Afrique.

L’objectif de cette tournée en Afrique est de présenter aux entreprises en démarrage d’AgTech, FoodTech, AdTech, MarTech et RetailTech, Spring Fellowship, un programme d’accélération de 4 mois qui débutera fin août 2019 à Abidjan, en Côte d’Ivoire , et les défis d’innovation des partenaires. L’agenda de la tournée africaine compte 7 rendez-vous à Accra, au Ghana; à Lagos, au Nigeria; Nairobi, Kenya; Le Cap, Afrique du Sud; Johannesburg, Afrique du Sud; Abidjan, Côte d’Ivoire; et enfin Dakar, Sénégal.

Les défis en matière d’innovation présentés dans le programme reposent sur 3 principes: leur contribution directe à l’amélioration de la vie des populations africaines, leur surreprésentation sur plusieurs marchés en Afrique et, enfin, leur proportion à perturber l’ensemble du secteur.

Nestlé est le premier partenaire à annoncer sa participation à la Spring Fellowship grâce à un défi d’innovation qui aura un impact positif sur la chaîne de valeur de l’industrie alimentaire. Le défi de l’innovation en matière de R & D de Nestlé s’adresse aux start-ups et aux universités locales réparties sur plusieurs sites dans six pays. Nestlé travaillera en collaboration avec eux pour identifier des solutions scientifiques et technologiques durables et évolutives liées à des solutions d’emballage respectueuses de l’environnement, à une nutrition abordable et à de nouvelles voies de commercialisation. Nestlé a rejoint le programme Spring Fellowship dans le cadre de ses efforts de recherche et développement visant à accélérer l’innovation de produits répondant aux besoins des consommateurs locaux, en collaboration avec des partenaires externes, y compris des universités et des entreprises en démarrage.

ELLE Côte d’Ivoire s’est embarqué dans le programme d’accélérateur de bourses de printemps afin de bénéficier de la créativité et du savoir-faire technologique de jeunes entreprises africaines à la pointe de la technologie. Ils cherchent à concevoir, en collaboration avec des start-ups spécialisées dans les technologies MarTech et AdTech, une solution permettant d’améliorer les relations clients et le partage de contenu sur des réseaux sociaux spécifiques.

«La mise à l’échelle est l’une des étapes les plus critiques de la vie des startups. La startup doit accepter de mettre en péril sa structure de coûts et de faire face à de nouveaux marchés. D’autre part, les leaders de l’industrie, grâce à leur collaboration avec les startups possédant un savoir-faire technologique, peuvent résoudre efficacement leur problème d’innovation. Une fois le prototype construit, nous accompagnons les startups et les entreprises partenaires dans la définition d’un cadre juridique pouvant donner lieu à des contrats multi-pays. Cela va dans le sens de la mission de Kinaya Ventures qui consiste à relier les liens entre les startups, les entreprises et les investisseurs. et aussi pour faire le lien entre les écosystèmes entrepreneuriaux francophones et anglophones en Afrique », explique Laïssa Mouen, PDG et cofondatrice de Kinaya Ventures.

 

Des startups sélectionnées seront associées à des équipes commerciales et d’innovation d’entreprises partenaires de la Spring Fellowship à Abidjan, en Côte d’Ivoire, notamment du centre de recherche et développement Nestlé à Abidjan, pendant 4 mois. Cette immersion se terminera par une journée de démonstration pour présenter leur Proof of Concept aux dirigeants des partenaires et aux investisseurs de capital-risque. Ainsi, le programme permet aux startups d’aligner leurs solutions sur les besoins des leaders de l’industrie et de leur donner la possibilité de les déployer à grande échelle.

En plus des sprints d’accélération et d’une journée de démonstration, les lauréats du Spring Fellowship bénéficieront du réseau international Kinaya Ventures, qui comprend plus de 200 mentors, experts, leaders du secteur et investisseurs; des classes de maître dirigées par des experts de classe mondiale; un bureau dans un espace de coworking à Abidjan; avantages et avantages des solutions informatiques et numériques; tous d’une valeur de 60 000 USD, dont 15 000 USD octroyés en espèces à chaque équipe.

Pour participer à la tournée africaine Spring Fellowship dans l’un des 7 pays ou pour postuler au programme d’accélérateur Spring Fellowship à compter du 27 mai, visitez le site www.SpringFellowship.com.

À propos de Kinaya Ventures

Kinaya Ventures, une plateforme d’innovation ouverte co-fondée par Laïssa Mouen et Eva Sow Ebion est basée à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et à Dakar, au Sénégal. Depuis 2018, la plate-forme déploie des programmes d’accélération et d’amélioration des compétences destinés aux fondateurs et intrapreneurs de startups africaines: Upscaler et Spring Fellowship.

En partenariat avec Facebook, Kinaya Ventures propose «Boost with Facebook», qui vise à soutenir la transformation numérique de 10 000 PME dans 6 pays et 16 villes d’Afrique francophone, du Bénin, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de la RDC et du Sénégal.

La plate-forme développe également une activité de financement de démarrage pour les startups, ainsi qu’une activité de conseil pour la mise en œuvre de politiques d’innovation dans les grandes entreprises, les institutions internationales et les agences gouvernementales.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez