Meltwater Entrepreneurial School of Technology (Mest), un incubateur d’entreprises technologiques basé à Accra, au Ghana, a mobilisé dans le cadre de son programme de formation des entrepreneurs pour l’année 2018, la somme de 700 000 $ en faveur de sept startups basées au Kenya, au Ghana et au Nigeria.

Ces jeunes pousses ont été sélectionnées parmi 58 entrepreneurs africains. Elles bénéficieront d’un financement de démarrage de 100 000 $ chacune et auront droit à des formations et des coachings qui se dérouleront au sein des incubateurs Mest au Ghana, au Kenya et au Nigéria.

Parmi les sept plateformes retenues, l’on retrouve Truckr, une start-up ghanéene de réservation et de surveillance de fret, Jumeni, la plateforme de gestion et de recouvrement de paiements, Codeln, une plateforme de recrutement en ligne ou encore la plateforme kényane de vente en ligne Sharehouse.

« L’investissement de MEST contribuera à renforcer la croissance et l’expansion future de ces startups sur d’autres marchés intéressants à travers le continent. Nous leur permettront de renforcer leur logistique et leur personnel », a déclaré Aaron Fu, directeur général de MEST.

Lancé en 2008 à Accra, Mest est financé par la Fondation Meltwater, la branche à but non lucratif de la société d’analyse Meltwater. Cet incubateur qui dispose de bureaux à Lagos et à Cape Town avait investi depuis son lancement jusqu’en 2017, 20 millions $ pour la formation de plus de 40 startups africaines.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

7 Partages
Partagez7
Tweetez
Partagez