Lancée en septembre dernier par Jean Ouédraogo, jeune burkinabè ingénieur informaticien résidant à Taiwan, Opendarasa est une plateforme qui à pour but de proposer des cours qui répondent avec précision et simplicité aux besoins des entrepreneurs, des travailleurs, des porteurs d’idée et des étudiants. 

Présente-toi et ton parcours brièvement

Je m’appelle Jean Ouédraogo, Burkinabè résidant à Taiwan. Je suis présentement ingénieur informaticien dans une compagnie taïwanaise nommée Sanlien technologie et également cofondateur et CTO de la Start-up Opendarasa.

Quel est ton projet et sa mission ?

Opendarasa est une plateforme qui offre des cours en ligne à la demande des utilisateurs. Lancée le 09 Septembre dernier, le site web Opendarasa a pour mission de proposer des cours qui répondent avec précision et simplicité aux besoins des entrepreneurs, des travailleurs, des porteurs d’idée et des étudiants.

Comment as tu eu l’idée pour créer ton entreprise ?

Il y a quelques temps de cela, un ami m’a contacté pour discuter d’une idée d’application mobile qu’il voulait lancer. Il voulait juste un prototype qui propose les services de base de manière à mesurer la portée de l’idée en temps réel et la réactivité du marché. N’ayant pas assez de temps pour lui apporter mon aide, je lui ai proposé de prendre des cours en ligne pour réaliser lui-même son projet et par extension ne plus être dépendent des développeurs. Je me suis mis à la recherche de cours proposant des projets un peu similaires à son idée. La problématique étant de ne pas apprendre à développer des applications mobiles « standards » mais plutôt apprendre à développer « son idée d’application mobile ».

Nous n’avons pas réussi à identifier de sites proposant les cours en ligne recherché. C’est ainsi que j’ai fait le constat que les sites web de  cours en ligne sont beaucoup plus génériques qu’il n’y parait et cherchent à former des experts dans des domaines assez précis sans réelle possibilité de décider du cours dont on a besoin. Pourtant la demande a légèrement changé avec plus de 55% des utilisateurs de cours en ligne recherchant spécifiquement à développer une idée, des projets ou à apprendre et trouver des solutions pour le développer. C’est ainsi qu’avec une camarade de classe, nous avons commencé l’étude plus approfondie du marché. Voici en quelques mots la genèse de Opendarasa.

Peux-tu présenter ton équipe ?

A ce jour, nous sommes 4 dont un Kenyan et 3 Burkinabès.
Management Team
≠ Jean Ouédraogo : CTO et cofondateur
≠ Eliane Birba : Directrice de ressources humaines et cofondatrice
≠ Wilfried Zongo: CFO
Marketing Team
≠ Eric Muli : Marketing and Sales Manager

Quel est le problème résolu par Opendarasa ?

Tout d’abord, Opendarasa crée des cours à la demande pour permettre aux porteurs d’idées, aux entrepreneurs et aux salariés de prendre un élan plus important dans la réalisation de leurs projets, en termes d’efficacité et de compréhension de leurs projets. Par la possibilité de se former sur des points précis et important pour eux nous espérons être une passerelle dans l’apprentissage d’un nouveau talent ou savoir-faire. En outre nous offrons la possibilité de prendre les cours dans la langue maternelle de l’utilisateur et pas dans la langue officiel du pays où il habite. Ce point est très important pour nous car nous croyons au développement des africains. Par ce biais, nous donnons un accès plus global et inclusif à l’enseignement sans discrimination du niveau d’alphabétisation, car en Afrique le taux d’alphabétisation selon les zones est globalement bas. Voici si on peut résumer ainsi une brève description de la valeur ajoutée que nous proposons d’apporter à nos utilisateurs.

Comment ça marche ?

Nos utilisateurs peuvent faire une requête de cours tout en précisant les projets qu’ils désirent être en mesure de réaliser à la fin du cours ainsi que la langue dans laquelle ils voudraient être enseignés. Ils peuvent même choisir leur professeur selon leurs préférences. Quand une requête est complète et souscrite par un utilisateur, nous informons le professeur par email qu’un utilisateur aimerait qu’il réalise un cours couvrant le projet donné. Nous lui transmettons également un lien vers les détails de la requête. Par la suite nous faisons figurer la demande de cours sur le site pour permettre à tout autre utilisateur intéressé, de pouvoir se joindre. Le cours sera confirmé au professeur si nous atteignons un nombre suffisant d’utilisateurs intéressés à le suivre.

En résumé je prendrai un exemple assez concret pour illustrer le processus. Si je veux développer une application mobile de livraisons à domicile, je suivrai les étapes suivantes :
– Je m’inscris sur le site
– Je remplis le formulaire de demande de cours tout en précisant le langage de programmation (ex : Développement Android), le projet que je veux construire après avoir pris ce cours (ex : je veux être capable de créée une application mobile de livraison à domicile), mon budget actuel et ma langue de préférence. Par la suite je pourrais choisir mon professeur de référence (optionnel)
– Le professeur reçoit la première notification d’un besoin de cours. Nous avons ensuite deux semaines maximums pour obtenir le nombre d’élèves minimum et obligatoire à la réalisation effective du cours.
– Après création de la requête tous les utilisateurs ayant des idées semblables peuvent décider de suivre le cours. Le cours couvrira tous les projets similaires à une application de développement mobile.

Quelles sont les prochaines étapes ?

À court terme nous projetons la mise en place des équipes de marketing au Kenya et en Tanzanie de manière à couvrir l’est de l’Afrique, qui sera notre point d’ancrage et de lancement. À long terme nous désirons dans les 5 prochaines années nouer des partenariats avec au moins 10 universités africaines pour pouvoir fournir des cours répondant aux besoins spécifiques de nos utilisatuers mais aussi en respectant les standards universitaires.

De quoi as-tu besoin et comment AfrikaTech peut t’aider ?

Nous espérons via votre interview pouvoir toucher le maximum de porteurs d’idées, d’entrepreneurs, de développeurs ou professeurs d’universités sur le continent Africain et ailleurs, désirants apprendre de nouveaux talents dans la langue qui leur convient le mieux.

Quels sont les contacts de la startup ?

Email : opendarasa.info (AT) opendarasa (DOT) com
Site web : http://www.opendarasa.com
Phone : +886976787727 (Taiwan), +254724799504 (Kenya)
Facebook : https://www.facebook.com/opendarasa

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez