Investir dans une start-up doit être le fruit d’une longue réflexion. Il ne faut surtout pas oublier que ce type d’entreprises, de par leur « jeunesse » peuvent être fragilisées dans un contexte très concurrentiel. Il est bon de s’interroger sur les risques et les récompenses relatifs aux investissements dans des start-ups.

Les risques liés à l’investissement dans une start-up

L’investissement dans une société non cotée en bourse n’est pas sans risques. Connaître les risques auxquels vous pouvez être confrontés, vous permettra de réaliser sereinement votre investissement dans le monde du capital-investissement.

Le risque lié au capital

L’investissement dans une start-up implique de détenir des actions de cette même société. La valeur de celle-ci évolue en fonction de la performance de la start-up. En cas de faillite, votre investissement initial est alors entièrement perdu. Vous ne disposez d’aucune possibilité de recours.

 

Or, environ 50 % des start-ups sont déclarées en faillite après 5 ans d’activité. Vous avez donc une chance sur deux de perdre l’intégralité de votre apport financier. D’où l’importance de diversifier votre portefeuille et d’investir non pas dans une seule start-up mais dans plusieurs avec pour chacune d’entre elles des apports financiers moins importants.

Le risque lié au manque de liquidités

Investir dans une entité non cotée sur un marché réglementé complexifie la revente éventuelle des actions. En effet, il s’avère difficile de concilier la demande et l’offre. L’investisseur se voit alors exposé au risque de devoir céder ses actions à un prix très inférieur à leur valeur réelle.

 

Il est donc préférable d’investir un montant dont vous n’avez pas besoin à moyen terme.

Le risque lié à la dilution

En fonction de l’expansion que connaît la start-up, votre part de capital peut se réduire à chaque nouveau tour de financement.

 

Ces trois risques majeurs doivent être connus pour appréhender au mieux son investissement dans une start-up. Gardez néanmoins à l’esprit que plus le risque est élevé, plus le rendement potentiel l’est également.

 

Les récompenses découlant d’investissements réalisés dans des start-ups

L’investisseur ne se limite pas uniquement à procurer un capital financier. De par son rôle et son implication, il bénéficie également de récompenses.

Le transfert de connaissances

Investir dans une start-up « early stage » permet aux investisseurs d’apporter aux jeunes équipes leur expérience enrichissante tant en termes de développement de réseaux que de transfert de savoir-faire, etc.

 

Grâce à cette pratique, ces entreprises peuvent se développer de manière efficiente. Choisir soigneusement son investisseur-partenaire permet aux start-ups de bénéficier d’un atout significatif.

Prendre part au lancement d’une nouvelle entreprise

L’investissement dans une start-up signifie que vous êtes partie prenante à un projet entrepreneurial qui peut s’avérer passionnant. Votre implication en tant qu’investisseur se traduit notamment par l’accompagnement d’une jeune équipe avec pour objectif de stabiliser la société et faire en sorte qu’elle soit pérenne.

 

Vous suivez ainsi pas à pas l’évolution de votre investissement dans un contexte économique réel.

Agir de manière responsable

Force est de constater que depuis quelques années, de plus en plus d’entreprises éco-responsables font leur apparition. Ces dernières, obtenant des résultats positifs, prennent donc de la valeur. Elles suscitent de plus en plus l’intérêt non seulement de grands groupes mais également de réseaux de Business Angels, très enclins à investir dans des projets écologiques.

 

Investir dans des start-ups comporte des inconvénients. Cependant, votre investissement peut également s’apparenter à une récompense dès l’instant où la jeune start-up dans laquelle vous avez investi connaît une forte croissance. En vous impliquant pleinement dans le fonctionnement de celle-ci sans outrepasser vos droits, votre investissement se soldera par une complète réussite.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1