La compétition Seedstars World pour les pays émergents s’étend pour cette année 2017 à de nouveaux pays sur le continent africain, notamment en Afrique subsaharienne. Dans un communiqué de presse, le comité d’organisation annonce le concours a débuté une tournée africaine au cours de laquelle il dénichera les meilleures startups dans plus de 23 villes en Afrique Subsaharienne, y compris dans de nouveaux pays comme le Cameroun, la République Démocratique du Congo, et la Zambie, mettant sur pied des compétitions et événements locaux.

« Il s’agit d’une opportunité unique pour les participants, entrepreneurs, ainsi que les acteurs de l’écosystème de s’immerger dans le monde de l’entrepreneuriat numérique et de mieux comprendre la dynamique actuelle des startups en Afrique. Les meilleures startups de chaque pays auront accès à de la visibilité et des opportunités d’investissement et de mentoring. Ils auront aussi une opportunité de faire partie d’un network global d’entrepreneurs et investisseurs venant de plus de 80 pays, et de représenter leurs pays au Summit régional en Afrique avant d’aller en Suisse pour la phase finale de la compétition », fait savoir le communiqué.

Depuis le lancement de Seedstars World, les startups africaines ont eu un succès considérable avec deux startups ayant gagnés le prix global : SimplePay de Nigeria en 2013, et Giraffe de l’Afrique du Sud en 2015. Lors de la dernière édition, l’Afrique a atteint un nouveau record quand deux femmes entrepreneures se sont qualifiées au top 12 de la finale au Seedstars Global Summit : Kasha du Rwanda, et Jamii de Tanzanie.

Les startups intéressées à compétir peuvent obtenir plus d’informations en écrivant à l’adresse : contact@konnect.cd

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez