Si j’ai un conseil à donner si vous souhaitez partager une vidéo sur Facebook et avoir un maximum d’audience (de vues), ce serait de partager cette vidéo sous le format natif de Facebook, plutôt que de partager un lecteur externe comme celui de YouTube.

Cependant, pour un créateur, YouTube offre une possibilité que Facebook n’offre pas encore jusqu’à présent : celle de gagner de l’argent grâce aux publicités.

Mais le numéro un des réseaux sociaux est décidé à dévorer encore plus de parts de la plateforme de Google et pour ce faire, il va se lancer dans un modèle de partage de revenus avec les créateurs.

Bien entendu, il faudra peut-être attendre un bon moment avant que ce soit possible pour tout le monde d’en bénéficier mais au moins, on sait maintenant quelle direction Facebook entend prendre.

Durant une interview accordée au site Re/Code, Dan Rose, le vice-président en charge des partenariats chez Facebook, a expliqué comment celui-ci entend partager les revenus publicitaires avec ses partenaires.

La monétisation (qui ne sera pas valable pour toutes les vidéos) se fera par le biais d’une nouvelle fonctionnalité appelée « Suggested Videos », un genre de fil d’actualité réservé aux contenus vidéo.

Lorsqu’un utilisateur va cliquer sur une vidéo, il va basculer vers ce fil d’actualité où il pourra lire celle-ci mais aussi trouver une suggestion de vidéos similaires, qui va être proposée par des algorithmes.

Le fil d’actualité vidéo contiendra aussi des publicités en auto-play qui permettra aux créateurs de gagner de l’argent.

Et comme le fil d’actualité vidéo sera commun à plusieurs vidéos, les 55 % des revenus (les 45 % revenant à Facebook) seront partagés entre les créateurs des différentes vidéos du fil en fonction de leurs temps de lecture respectifs.

La fonctionnalité débutera sur iOS puis arrivera sur les versions Android et web du réseau social plus tard.

Mais malheureusement (ou pas), comme Facebook préfère déployer les choses en douceur, seuls quelques partenaires (une douzaine) pourront tirer avantage de ce nouveau modèle dans un premier temps.

Donc, en attendant, le meilleur moyen de se faire de l’argent grâce aux vidéos reste encore YouTube. Et puis, Facebook ne sait peut-être pas encore exactement comment il va facturer les annonceurs qui placeront des publicités sur ce nouveau fil d’actualité vidéo.

Lu sur http://www.presse-citron.net/et-si-facebook-vous-permettait-de-gagner-de-largent-grace-a-vos-videos/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1