L’ingénieur camerounais a annoncé mercredi que son projet, qui devrait à terme créer 300 emplois, coutera 100 millions de FCFA

Le jeune ingénieur camerounais en systèmes informatiques Arthur Zang, déjà inventeur du «CardioPad», une tablette tactile médicale permettant aux populations éloignées des centres de soins d’effectuer des examens cardiaques, a annoncé mercredi «pour bientôt» la mise sur pied d’une unité de fabrication de cartes magnétiques dans la capitale du pays, Yaoundé.

S’exprimant à l’occasion du «Village numérique», une exposition «androïd» organisée en marge de la conférence économique internationale intitulée «Investir au Cameroun, terre d’attractivités» et regroupant différents acteurs et intervenants dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), il a indiqué que la création de ladite usine coûterait 100 millions FCFA.

Arthur Zang a aussi précisé que le matériel importé en vue de la réalisation du projet, qui emploiera quelque 300 personnes, se trouvait d’ores et déjà au port de Douala, la métropole économique.

Agé de 28 ans, le lauréat 2014 des Rolex Awards pour l’esprit d’entreprise est déjà à la tête de la société Himore Medical, qui emploie environ 150 jeunes locaux, et a à ce jour produit 50 exemplaires du CardioPad.

Il a, pour l’érection de l’unité de montage de son application médicale embarquée, bénéficié d’un soutien du gouvernement camerounais à hauteur de 20 millions FCFA.

APAnews

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché