Les algorithmes intelligents, une compétition intellectuelle de plusieurs millions de dollars où les informaticiens mettent leur compétence au profit de la société et du bien-être des concitoyens. L’algorithme intelligent du jeune Français Ludovic Biyong a été retenu par la société américaine HPN (Health Provider Network) comme potentiel lauréat du grand concours lancé en ce début d’année 2015. En effet, la société HPN avait lancé ce concours offrant au gagnant 5 Millions $ au lauréat et 1 Millons de $ au runner-up.

L’objectif ambitieux de cet algorithme vise à réduire les 30 milliards $ qui ont été dépensés sur les admissions inutiles à l’hôpital en 2014. L’algorithme prédictif est capable d’identifier les patients qui sont à risque. Une fois connus, les fournisseurs de soins de santé peuvent élaborer de nouveaux plans de soins et des stratégies pour atteindre les patients avant que les urgences se produisent, réduisant ainsi le nombre d’hospitalisations inutiles. Cela se traduira une meilleure prise en charge de la santé des patients, tout en réduisant le coût des soins. Plusieurs modélisation prédictive ont été déjà élaboré. Et notamment, IBM avec leur super calculateur Watson, capable d’effectuer des milliards de calculs à la minute.

 

90 % des données existantes aujourd’hui ont été créées ces deux dernières années. Nous vivons dans l’ère du Big data.

 

 

 

Avec 10 téraoctets générés chaque jour sur le web et les réseaux sociaux 50 milliards d’ objets connectés sont attendus à l’horizon 2020, il ne fait aucun doute que la révolution des données connectées est en marche. Des chiffres vertigineux, des volumes qui explosent, et autant d’informations à traiter qui alimentent chaque jour, chaque minute et chaque seconde le fameux Big data. La prévision semble intuitivement plus fiable que la prédiction parce qu’elle relève de l’étude statistique tandis que la prédiction est associée à la prophétie, à la pseudo-science. Mais cela est en train de changer ; d’abord parce que le mot anglais predict – des modèles informatiques – a provoqué un glissement sémantique, mais surtout parce que la prédiction devient quasiment inéluctable lorsqu’elle s’inscrit dans un schéma déterministe.

 

Il en résulte que l’algorithme du jeune Français a été retenu dans le TOP 3 du plus grand concours de modélisation prédictive au monde. Vivement les délibérations. RDV en Mars 2016…

Lu sur http://etechnology.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/10/30/ludovic-biyong-createur-d-un-algorithme-predictif-dans-une-c-572251.html

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 Partages
Partagez7
Tweetez
Partagez
+1