La direction de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a confirmé que le lancement de la portabilité des numéros de mobile est bien prévu ce mardi 1 septembre 2015. Son entrée en vigueur devrait relever d’un cran la concurrence sur le marché national des télécommunications. Les consommateurs auront les pleins pouvoirs et seront libres de ne plus subir la mauvaise qualité de réseau ou de service des opérateurs télécoms.

En effet, avec la portabilité, les abonnés télécoms pourront changer de fournisseurs de services tout en conservant leur numéro de téléphone. En plus simple, un client  d’Orange, Tigo ou Expresso, insatisfait des services proposés par son opérateur, pourra migrer vers le concurrent sans acheter une nouvelle carte SIM. Finie la tache fastidieuse de devoir communiquer ce nouveau numéro de téléphone à tout son répertoire.

En Afrique, le Sénégal rejoint le club très fermé des pays qui pratiquent déjà la portabilité des numéros de mobile. Le Nigeria et le Ghana en font partie. C’est depuis 2010 que l’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs et le développement (CICODEV) demande au régulateur télécom d’introduire la portabilité au Sénégal. Mais pour l’organisation, son lancement ce jour sera « une belle opportunité gâchée ». Amadou Kanouté, le directeur de cette organisation, explique que « l’appropriation nécessaire pour porter ce genre d’innovation ne peut avoir lieu, car il n’y a pas eu de préparation et de campagne sociale nécessaire pour cela ».

Lu sur http://www.agenceecofin.com/regulation/0109-31905-le-senegal-lance-la-portabilite-des-numeros-de-mobile-aujourd-hui

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez