La société de télécommunications Spiritage SA, basée à Johannesburg, en Afrique du Sud, a signé un contrat de trois ans avec le groupe Movit Media Corp  pour l’utilisation exclusive de son produit Movit app. Il s’agit d’une technologie d’élimination des frais d’itinérance internationale. Elle permet d’utiliser son numéro de téléphone portable partout dans le monde tout en profitant de tarifs d’appels locaux réduits via une carte SIM locale. Plus besoin d’utiliser un nouveau numéro de téléphone international.

Selon les termes du contrat passé entre Spiritage SA et Movit Media Corp, la licence couvre le continent africain et permet à Spiritage de sous-licencier Movit app à d’autres entités sur le continent. Par ailleurs, Spiritage a accepté de développer une autre marque appelée « Brodacall »,  ayant  la technologie Movit app,  à usage exclusif en Afrique.

Spiritage a accepté de verser la somme de 100 000 dollars représentant les frais de licence, de verser à Movit Media Corp 20% de tous les frais liés au contrat de sous-licence et une redevance de 2% sur tous les revenus générés par l’application Brodacall.

Pour Stephen D. Inouye, le directeur financier, et par ailleurs président directeur général par intérim de  Movit Media Corp, « le continent africain a une population d’environ 1,2 milliard de personnes (…). La population est mobile et les frais d’itinérance sont une partie intégrante de leur vie personnelle et d’affaires. L’utilisation de la technologie Movit app se traduira par des économies importantes pour les clients à travers l’Afrique. La signature de l’accord de licence avec Spiritage représente une énorme approbation et validation de la valeur de la technologie Movit app ».

source: agence ecofin

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché