Fondé par Sedric Degbo, REMA est une startup ivoirienne qui vise à améliorer la qualité des décisions médicales en connectant tous les médecins africains via une application mobile leur permettant de publier, de discuter, de résoudre des cas et de collaborer en temps réel pour prendre de meilleures décisions médicales.

Présentez-vous et votre voyage

Je m’appelle Dr Sedric Degbo, je suis médecin, fondateur et PDG de REMA. REMA est un service de collaboration médicale à distance dédié aux médecins africains. nous connectons les médecins africains pour de meilleures décisions médicales.

Comment avez-vous eu l’idée de démarrer votre entreprise?

À la fin de mes études de médecine, au cours de mes recherches, j’ai découvert par hasard une étude qui estimait que les erreurs médicales constituaient probablement la 3ème cause de décès dans le monde, notamment dans les pays développés, derrière les cancers et les maladies cardiovasculaires. Je me suis donc logiquement intéressé au cas de l’Afrique, et les estimations et les chiffres que j’ai découverts étaient encore plus choquants. En tant que médecin, j’ai été profondément mis au défi par ce problème et, par conséquent, motivé pour trouver une alternative. C’est ainsi que j’ai décidé de réfléchir à une solution au problème des erreurs médicales en Afrique, basée sur le potentiel des technologies numériques. J’ai donc fondé REMA, un service de collaboration médicale à distance dédié aux médecins exerçant en Afrique

Quel est le problème résolu par REMA?

En Afrique, environ une décision médicale sur deux est une erreur médicale. Cela est dû en particulier au faible niveau d’information des médecins, à la distance qui les sépare et à l’absence de moyens de communication adaptés entre eux.

Pour réduire ces statistiques, REMA vise à améliorer la qualité des décisions médicales, en connectant tous les médecins africains via une application mobile leur permettant de publier, discuter, résoudre les cas de patients et de collaborer en temps réel, quelle que soit la distance, afin de prendre de meilleures décisions médicales. et sauver plus de vies. Aujourd’hui, REMA, c’est plus de 1000 cas médicaux publiés pour un total de 3000 utilisateurs médicaux provenant principalement de pays d’Afrique de l’Ouest. Nous visons 200 000 utilisateurs d’ici 2022.

 

Quel est votre business model?

Chaque année, les organisations et les entreprises dépensent plusieurs milliards de dollars en marketing médical pour apporter des informations aux médecins en Afrique. Nous vendons donc à ces sociétés un outil de marketing médical complet leur permettant de communiquer plus simplement et efficacement de manière ciblée avec des médecins africains. Et nous proposerons à l’avenir une offre premium à nos utilisateurs médicaux.

 

Quelles sont les prochaines étapes?

Nos principaux défis à court terme sont:
– pour faire évoluer au niveau régional notre stratégie hors ligne d’acquisition de nouveaux utilisateurs
– identifier des experts en développement commercial qui peuvent nous assister dans notre processus d’internationalisation BtoB
– d’amasser immédiatement au moins 100 000 $ pour soutenir le développement de notre produit et la croissance de notre startup

 

Investissement
Pour atteindre nos objectifs de croissance, nous avons besoin d’un investissement d’environ 300 000 dollars pour réaliser un chiffre d’affaires cumulé de 1 000 000 dollars d’ici 2022.

 

De quoi avez-vous besoin et comment Seedstars / AfrikaTech peut-il vous aider?

Nous avons besoin de ressources financières, de partenariats, de visibilité, de réseautage et de relations avec d’importants interlocuteurs pour atteindre nos objectifs futurs.

À propos de REMA

Site Web: http://www.remaapp.com
Email: contact@remaapp.com
Appeler / Whatsapp: +22996200613
LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/rema-r%C3%A9seau-d-echange-entre-m%C3%A9decins-d-afrique/
Facebook: https://www.facebook.com/REMA-1394986370587734/
VC4A: https://vc4a.com/ventures/rema/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.