Rencontré, lors de la première édition, Salon des Technologies et de l’Innovation de Lomé (STIL), Benissan Tété jeunet Togolais de 19ans, s’est déjà lancé dans l’entrepreneuriat vert en Afrique de l’Ouest avec son incubateur solaire. Cette invention, dédiée au service de l’intérêt général des éleveurs au Togo et en Afrique, pourra gagner assez d’adeptes dans la sous-région.

Sure de cet engouement, Benissan Tété a fabriqué une machine à augmenter le nombre de volailles au Togo.«  C’est suite au besoin ressenti par ma mère de ne pas pouvoir bien élever ses poules que l’idée m’est venu de fabriquer un incubateur solaire qui aide les éleveurs du Togo surtout ceux qui sont dans les contrées les plus reculées de pouvoir élever des volailles sans pour autant éprouver le besoin d’utiliser l’énergie électrique. »Confie-t-il à ‘’vert-togo’’ lors de sa rencontre à la première édition de STIL.

Et de poursuivre  « Ce qui m’a également motivé, c’est le coût de l’achat de l’énergie électrique qui revient chère à ses paysans dans des fermes reculés du pays.Et c’est pour remplacer cette énergie électrique que j’ai pensé à une énergie solaire qui, a part le faite de leur  faire économiser leurs sous,il  protège également notre environnement. Cet incubateur dont le premier prototype que j’ai pu réaliser peut clore 300 œufs en 21 jours.»

« Pour réaliser l’installation, j’ai utilisé des matériaux pas trop sophistiqués faute de moyens et cela a dû me coûter 250 000 F CFA, actuellement avec les panneaux solaires que j’ai dû intégrer cela va rehausser le financement puisqu’avant, c’était une lampe incandescente qui était utilisée pour l’expérimentation, mais avec la chaleur elle a tendance à se griller. J’ai prévu une résistante chauffante. » précise t-il.

Fraichement sorti du Lycée d’Enseignement Technique de Lomé (LETP-L), avec son Bac F3 en poche.L’incubateur solaire a valu au jeune Tété, le 3ème prix du concours « J innov » parrainé par le ministère Togolais de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.