(Agence Ecofin) – Aliko Dangote (photo), a annoncé qu’il allait installer à Lagos, la capitale nigériane, une usine d’assemblage de camions. Le projet qui sera développé en partenariat avec la compagnie chinoise Sinotruck, est estimé à 100 millions $ et générera environ 3000 emplois à terme, rapporte le site d’information Daily Trust.

Le groupe Dangote compte assembler, à cette nouvelle usine, des camions qui transporteront ses produits aussi bien au Nigéria que dans les autres pays africains. Selon l’accord de partenariat relatif au projet qui a été signé initialement en mai 2014, l’usine produira 10 000 camions par an. Le contrat indique également que le groupe Dangote détiendra 60% de l’infrastructure, tandis que les parts restantes iront au groupe chinois.

S’exprimant par rapport au projet, Anthony Chiejina, directeur de communication du groupe Dangote, a affirmé qu’une fois opérationnel, le projet permettrait au groupe Dangote de réduire considérablement ses importations en camions lourds. Le responsable a ajouté que l’usine pourrait être agrandie dans les années à venir afin de satisfaire la demande des pays voisins.

Il faut souligner que ce projet en précèdera un autre plus ambitieux, d’un coût de 17 milliards $, qui porte sur l’installation d’une raffinerie (qui produira 650 000 barils de pétrole par jour), d’usines pétrochimiques et d’engrais à Lagos. Le projet qui sera opérationnel, d’ici 2019, permettra la création de plus de 300 000 emplois directs et indirects.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché