Expression très souvent utilisée, la « diaspora africaine » correspond à un type précis de populations. Il ne s’agit aucunement de l’ensemble des personnes africaines vivant à l’étranger. Nous vous proposons de découvrir la notion de « diaspora africaine ».

Quelle est la définition exacte de « diaspora africaine » ?

La Commission de l’Union africaine définit la diaspora africaine comme l’ensemble des personnes d’origine africaine vivant à l’étranger, c’est-à-dire hors du continent africain. Celles-ci souhaitent contribuer au développement du continent ainsi qu’à la construction de l’Union africaine.

 

Cette définition englobe tous les individus d’origine africaine, et ce, quelles que soient leur nationalité et leur citoyenneté. Depuis plusieurs années, la diaspora est considérée comme la sixième région d’Afrique.

 

Sa répartition varie en fonction des régions dans laquelle elle se situe. En effet, la diaspora africaine représente 40 millions de personnes en Amérique du Nord, 112,65 millions en Amérique du Sud, 3,51 millions en Europe et 13,56 millions aux Caraïbes. La contribution de la diaspora africaine au développement se caractérise depuis des décennies par l’envoi d’argent.

 

Il est important de retenir que ces chiffres concernent la diaspora africaine selon la définition de l’Union africaine, à savoir : les personnes d’origine africaine vivant sur un continent autre que celui africain et contribuant au développement de l’Afrique. Cette définition englobe uniquement les individus d’origine africaine ayant été identifiés comme des citoyens à l’origine de transferts financiers via les circuits de transactions formels (Western Union, Moneygram, etc.).

 

Or la diaspora africaine est, en réalité beaucoup plus importante, dès l’instant où la notion de diaspora concerne toutes les personnes d’origine africaine vivant à l’étranger : 29 millions de personnes aux Caraïbes, environ 112 millions en Amérique du Sud, 43 millions en Amérique du Nord, 1,5 millions en Amérique centrale, 8 millions en Europe, 400 000 milles en Asie et 260 000 en Océanie.

Lire aussi : Dossier sur la Diaspora Africaine

Quel est le volume d’argent envoyé par la diaspora africaine en Afrique ?

Avant l’apparition de la crise financière de 2008-2009, l’enregistrement des fonds envoyés se situait aux alentours de 22 milliards de dollars annuels, et ce, uniquement pour l’Afrique sub-saharienne. En 2010, le montant des fonds est passé à 21 milliards de dollars. Cette légère baisse fut suivit d’une croissance progressive du montant envoyé jusqu’à atteindre 27 milliards de dollars en 2014.

 

Néanmoins, au même titre que de nombreux acteurs, la révolution numérique a entraîné des mutations de la diaspora africaine. Désormais, en dehors de son engagement financier, la nouvelle génération de diaspora africaine développe, à l’aide d’outils numériques, des qualités qu’elle met à disposition de la population africaine.

 

Le montant des transferts financiers vers l’Afrique est bien supérieur à celui accordé par l’aide publique au développement ainsi que celui provenant des investissements directs étrangers. Face à cette réalité, il est important de comprendre que la diaspora africaine représente une puissance financière importante. Néanmoins, son intervention ne se limite pas uniquement aux transferts de fonds.

La diaspora africaine à l’ère du numérique : une génération décomplexée

Cette nouvelle génération, contrairement à ses aînés, n’éprouve aucun complexe à s’affirmer. Évoluant depuis de nombreuses années dans le monde numérique et connectée en permanence, cette nouvelle diaspora africaine n’hésite plus à proposer des solutions disruptives face aux problématiques auxquelles les populations africaines sont confrontées.

Elle s’oriente principalement vers des solutions dont l’impact social, économique et environnemental est important.

Une génération connectée en permanence

Les jeunes entrepreneurs de la diaspora africaine s’appuient sur les TICS, les forums, les réseaux sociaux ou le networking pour établir des relations et  partager leurs expériences entre les différentes régions composant la diaspora africaine.

 

En procédant ainsi, la nouvelle diaspora africaine est en mesure de mobiliser les ressources financières et humaines nécessaires à la mise en place des valeurs et des visions qu’elle porte.

 

Aujourd’hui, la diaspora africaine se caractérise par l’esprit créatif dont elle fait preuve. De plus, elle privilégie l’innovation et apporte que solutions utiles et en adéquation avec le contexte africain. Il s’agit donc d’un acteur majeur de la transition de l’Afrique vers un développement inclusif.


[wpforms id= »26712″ title= »false » description= »true »]

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

2 Réponses

  1. Ly

    Bonjour M. DIALLO

    Merci pour ce contenu intéressant sur l’Afrique et sur la diaspora africaine en particulier. Je vous demanderai d’apporter toujours une précision sur les sources que vous utilisez sinon ça reste des affirmations sans fondements.

    Répondre
    • Ly

      En autres, la contribution majeure de la diaspora africaine est certes perceptible par le volume important de rapatriement de fonds mais pas seulement. Grâce à nos intellectuels africains issus de la diaspora, nous avons aujourd’hui en Afrique, une qualité d’enseignement de rang A, des partenariats solides avec des universités et écoles de Management de renommée mondiale.
      On peut donc dire que les africains de la diaspora contribue à l’émergence d’une Afrique gagnante prospère et durable sur bien des volets: éducation, santé, transfert de compétences et transfert de fonds….

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché