L’Association des producteurs de télévision indépendants du Sénégal (Aptis) est née au lendemain du passage à la Télévision numérique terrestre (Tnt), ce 17 juin 2015. L’association veut attirer l’attention des autorités compétentes sur la nécessité d’accompagner les maisons de production à l’ère de la Tnt, afin de réaliser la qualité et la diversité de programmes, prescrites par le chef de l’Etat, Macky Sall.

L’Aptis constate que la Tnt a été amorcée alors qu’il n’existe aucune législation claire pour accompagner les producteurs indépendants. L’encadrement juridique est un préalable pour produire des contenus diversifiés et de qualité, indique Seynabou Sy, présidente de l’Aptis et directrice de la maison Yacine production.

Les moyens financiers doivent suivre, afin de fournir aux chaînes locales des programmes au moins à la hauteur de ce que proposent les chaînes étrangères. « Les chaînes de télévision sont obligées de faire appel à nous pour les nombreuses émissions dont elles auront besoin pour meubler les fréquences, il nous faut un appui financier pour produire nos programmes », explique Seynabou Sy.

D’où l’importance d’un Fonds de financement pour les producteurs indépendants, propose Mass Seck de la maison de production Level studios. Il ajoute que ledit Fonds doit être effectivement mis au service des producteurs indépendants et non des chaînes de télévision. Seynabou Sy ajoute que des contenus audiovisuels de qualité existent déjà au Sénégal. Pour produire en quantité, il faut juste renforcer la formation des professionnels du secteur. 

Lu sur http://www.agenceecofin.com/audiovisuel/2206-29985-senegal-les-producteurs-audiovisuels-se-regroupent-en-association-pour-affronter-la-nouvelle-ere-numerique

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez