Au nombre des ONG œuvrant pour offrir un avenir meilleur aux jeunes filles nigérianes, figure en bonne place la Women’s Technology Empowerment Centre (W-Tech). Consciente de la discrimination dont elles sont victimes dans l’accès à l’éducation, l’ONG leur offre des formations en informatique et en Technologies de l’information et de la communication avec l’objectif affiché de les encourager à embrasser des carrières technologiques.

Une aubaine et une solution miracle dans le combat pour l’émancipation et l’autonomisation financière des femmes nigérianes. En effet, selon le site Gereportsafrica.com, moins de 2/3 des petites filles achèvent le primaire, et encore moins les études secondaires. En les orientant vers les métiers du futur, W-Tech espère ainsi combler le gap laissé par l’éducation classique en leur offrant de meilleures perspectives. L’ONG organise, dans ce cadre, depuis trois ans, en collaboration avec GE Nigeria, la Girls in Technology Day, à l’occasion de laquelle les élèves rencontrent des ingénieurs en informatique et en programmation. Une expérience enrichissante. « C’est avec un plaisir immense que nous rencontrons chaque année des jeunes filles pleines d’avenir lors de la Girls in Technology Day. Les voir construire et programmer des robots est fantastique », s’émerveille Patricia Obozuwa, co-présidente du Women’s Network in Africa.

Source: ecceafrica.com

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché