Classée parmi les cinq start-ups africaines les plus prometteuses lors de l’édition 2018 de Vivatech par la prestigieuse revue Stratégies, CoinAfrique connaît depuis son lancement en 2015 une croissance sans précédent. En l’espace de 3 ans, la startup se positionne désormais comme le leader des petites annonces sur mobile en Afrique francophone. Avec l’ouverture en novembre dernier d’un nouveau bureau à Douala, CoinAfrique a désormais une présence opérationnelle dans 5 pays.

Dakar, le 14 Janvier 2019. L’objectif affiché par la start-up est clair : « atteindre 10 millions d’utilisateurs actifs mensuels d’ici à 2022 ». Un pari réaliste quand on observe l‘évolution de celle-ci sur ces trois dernières années et la progression du marché du mobile en Afrique.

De succès en succès la croissance de CoinAfrique ne fléchit pas, elle a atteint en 2018 des sommets avec le chiffre record de 1 million de téléchargements de son application mobile, une première sur le marché des petites annonces dans la région. « Cette année a été particulièrement enrichissante, le nombre d’utilisateurs a été multiplié par 4 aussi bien sur l’application mobile que sur nos sites web, nous projetons d’atteindre le million d’utilisateurs actifs mensuels en 2019 », explique Martin Hieaux, Directeur des Opérations.

Une reconnaissance internationale méritée

La start-up ne cesse de confirmer son ambition de devenir un géant africain, en témoigne sa participation en mai 2018 au salon Vivatech à Paris, où elle a été citée par la revue Stratégies parmi les 5 start-ups africaines présentes les plus prometteuses. « Nous sommes convaincus que les petites annonces constituent un secteur prometteur en Afrique. Grâce au travail de nos équipes nous sommes parvenus à simplifier l’expérience des utilisateurs de notre service. Acheter ou vendre devient une activité simple, en un clic ! Des milliers de personnes nous font confiance chaque jour, et nous travaillons au quotidien à mériter cette confiance », explique Kamal Diaité, le Directeur Marketing et Communication.

La startup qui ne cesse de démontrer son potentiel n’entend pas s’arrêter en si bon chemin, elle vient d’enregistrer l’entrée du Groupe audiovisuel Trace à son capital. Un investisseur stratégique qui permettra à Coin Afrique d’accroitre sa visibilité dans ses marchés africains. La startup à récemment procédé au lancement de sa première campagne publicitaire télévisée sur l’ensemble des médias du Groupe Trace.

Une équipe ultra motivée

Dans une ambiance de travail professionnelle et conviviale, les collaborateurs partagent les mêmes valeurs : responsabilité, respect, initiative, un point fort pour l’entreprise qui vient d’ouvrir à Douala, au Cameroun, son 5ème bureau, et qui compte désormais une soixantaine de collaborateurs dans l’ensemble des pays où elle est opérationnellement présente. Avec une dizaine de nationalités représentées, CoinAfrique se veut à l’image d’une Afrique métissée et talentueuse, tournée vers l’avenir.

Social Netlink

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 Partages
Partagez12
Tweetez
Partagez
+1