Google Afrique était en visite cette semaine à Maurice. Une équipe de six personnes du géant de l’informatique basée en Afrique a visité l’incubateur de startups, La Turbine à Moka.

Parmi les représentants de Google Afrique, on note la présence de Doron Avni et Michael M. Murungi, respectivement Director of  Public Policy & Gov’t Relations- EMEA Emerging, et  Markets Policy & Government Relations Manager. En plus des représentants de Google, 47 directeurs et membres d’instances régulatrices, législateurs et parlementaires africains ont effectué cette visite. La délégation était à Maurice dans le cadre d’une conférence de l’Africa Internet Academy.

« C’est un véritable honneur pour nous d’accueillir Google Afrique dans nos locaux. C’est une reconnaissance pour La Turbine sur la scène continentale. Notre objectif à terme est de réussir à avoir un partenariat avec la célèbre marque et de bénéficier de ses réseaux. Cela nous permettra de proposer des formations pointues à tous nos incubés et viendra élargir notre palette d’offres », déclare Fabrice Boullé, partenaire exécutif à Compass, fonds de capital-risque d’ENL auquel est affilié La Turbine.

La Turbine souhaite s’associer à Google afin également d’accroître sa visibilité notamment dans l’annuaire de la firme américaine. L’incubateur aurait également la possibilité d’avoir accès à des activités et services de Google tels que des formations et des événements, des études  de marché, des infos produits et des offres promotionnelles.

En attendant, ce sont les startups mauriciennes qui se sont mises en avant lors de la visite. Deux de ces entreprises ont présenté leurs services à la délégation : FundKiss Technologies Limited, plateforme de crowdlending certifiée à Maurice, ainsi que MySphere, un réseau social dédié aux professionnels.

 

DefiMedia.info

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

23 Partages
Partagez23
Tweetez
Partagez