Le mode de vie de l’individu moyen évolue, d’une manière ou d’une autre, avec des changements plus ou moins importants et / ou brusques. Plus encore, en ces temps où le Covid-19 continue de sévir, la plupart des habitants du globe sont encore cloîtrés entre quatre murs (confinement oblige !). Ce changement de vie affecte aussi nos habitudes numériques. L’on se tourne presque tous vers nos appareils numériques (téléphone portable, tablette, ordinateur…), et ce, pour des raisons diverses. On y compte le télétravail ou alors une simple volonté de chasser l’ennui. Ce constat est global, quel que soit le continent. L’Afrique n’est pas en reste.

Cependant, le continent a, depuis la dernière décennie, affiché des chiffres en croissance constante s’agissant de la connectivité à internet, ou encore aux réseaux sociaux, pour être plus spécifique.

Croissance globale de l’adoption numérique

D’après le Rapport Digital 2020 rédigé par We Are Social et  Hootsuite les chiffres à retenir sur le numérique en 2020 sont les suivants :

  •         Le nombre d’utilisateurs d’internet a dépassé la barre des 4,5 milliards de personnes au cours des douze derniers mois. Ceci correspond à une augmentation de 7,1% (301 millions de nouveaux utilisateurs).
  •         D’autre part, nous sommes désormais 3,81 milliards de personnes faisant usage des réseaux sociaux, soit une hausse de 8,7% depuis le mois d’avril 2019 (304 millions nouveaux usagers en plus). De plus, il y a de forte chance que l’utilisation mondiale des réseaux sociaux atteigne le seuil de pénétration de 50% avant la fin 2020.
  •         5,16 milliards de personnes utilisent un téléphone portable : une hausse de 128 millions de personnes (plus 2,5%) par rapport à 2019.

Vers un monde plus connecté

76% d’internautes (âgés entre 16 et 64 ans) passent plus de temps qu’à l’accoutumée sur leur téléphone portable, contre 45% sur leur ordinateur portable, sans oublier les 34% scotchés devant leur petit écran. Il faut relever que ces derniers, pour la plupart, utilisaient des téléviseurs intelligents ainsi que des appareils de streaming.

Nous passons environ 3,7 heures de notre temps sur le mobile. La moitié de ce temps est consacrée aux réseaux sociaux et à nos messageries. En parlant de réseaux sociaux, contrairement à ce qu’on pourrait penser suite aux différents scandales qui ont émaillé sa vie au cours des 5 dernières années, Facebook demeure le leader (on parlerait de 2,5 milliards d’utilisateurs actifs mensuels). Sinon, TikTok a aussi beaucoup fait parler de lui en 2019. TikTok c’est 800 millions d’utilisateurs actifs dont 60% sont en Chine. Il est classé 6è application dans le classement mondial, derrière Whatsapp, Facebook, WeChat et Instagram.

L’Afrique : un continent de plus en plus connecté

Les chiffres clés à retenir concernant le digital africain sont les suivants :

  •         En Afrique 1,08 milliard de personnes possèdent un téléphone portable, soit plus de 57 millions de personnes par rapport à l’année dernière (plus 5,6%).
  •         Sur le milliard d’habitants africains, seuls 453,2 millions personnes sont utilisateurs d’internet : une croissance de 10% (soit 42 millions d’utilisateurs en plus).
  •         De ces utilisateurs d’internet, nous avons 217,5 millions qui font usage des réseaux sociaux. En comparaison à 2019, on a 23 millions d’usagers en plus (+12%). De manière générale, le taux de pénétration des réseaux sociaux est relativement bas (12%).

#1 Afrique Centrale 

Le taux de pénétration d’internet en Afrique Centrale est de 22%. Seul 6% de la population fait usage des réseaux sociaux. Le plus plébiscité d’entre ces derniers est Facebook.

#2 Afrique Australe

Le taux de pénétration d’internet en Afrique Australe est de 60%. 36% de sa population fait usage des réseaux sociaux. Whatsapp Messenger est le réseau le plus utilisé.

#3 Afrique du Nord

Le taux de pénétration d’internet en Afrique du Nord est de 53%. 39% de la population utilise les réseaux sociaux. Les internautes y préfèrent Facebook.

#4 Afrique de l’Est

Le taux de pénétration d’internet en Afrique de l’Est est de 23%. Tout comme en Afrique Centrale et du Nord, Facebook est le réseau social le plus populaire auprès des internautes. Toutefois, juste 8% de la population fait usage des réseaux sociaux.

#5 Afrique de l’Ouest

Le taux de pénétration d’internet en Afrique de l’Ouest est de 36%. Whatsapp Messenger est assez populaire dans cette région. Les réseaux sociaux sont utilisés par 13% de la population.

En somme, nous pouvons nous rendre compte que le numérique gagne de plus en plus de terrain dans nos vies. Encore plus maintenant en cette période de crise sanitaire, nous obligeant pour la plupart à rester chez nous. De plus, on réalise aisément que l’Afrique n’est pas laissée-pour compte. Les chiffres ne sauraient être plus clairs : le numérique se voit tout doucement attribué une place de choix dans la vie de tout africain. Même si pour le moment, les africains semblent plus en faire usage à titre accessoire qu’autre chose. Cette assertion n’est cependant valable qu’auprès de quelques nouveaux utilisateurs. Pour une tranche croissante, internet devient aujourd’hui source de revenus, d’acquisition et de développement de compétences, et même de développement d’affaires.

Qu’en est-il de vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché