Taux de pénétration du mobile : Facteurs influençant le développement du Numérique

Taux de pénétration du mobile en Côte d’Ivoire dans la période de 2011 à 2018, l’accès aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) en Côte d’Ivoire a enregistré des résultats impressionnants, au point de faire aujourd’hui partie intégrante du quotidien des populations. 

Pour la téléphonie mobile, le taux de pénétration a atteint 131,60%, équivalant à 33.345.000 abonnés, pour une population de 25 millions d’habitants ; et de 13 millions d’abonnés à l’internet mobile. La population ivoirienne est majoritairement jeune, avec un taux de 78% de personnes âgées de moins de 35 ans. Cette population jeune, qui présente un taux moyen de scolarisation, a montré un fort attrait pour le numérique, permettant ainsi le développement de 150.000 emplois liés au numérique, avec un chiffre d’affaire de plus de 1000 milliards de Francs CFA dans l’économie formelle, représentant 8% du PIB de la Côte d’Ivoire.

L’impact de l’usage du mobile money dans la facilitation des transactions financières à distance est tout aussi considérable, avec un taux de pénétration de 49,45%  et un volume journalier de transactions enregistrées dans les réseaux des opérateurs qui est à plus de 17 milliards de FCFA par jour. Cela a également permis le développement du numérique et des services financiers.

L’État, un des principaux facteurs de développement du numérique, a initié plusieurs programmes ambitieux visant à augmenter la maturité numérique du pays, ce qui a considérablement transformé les habitudes des populations ivoiriennes. Décidé à mieux encadrer le secteur, l’État a mis en place un cadre qui doit conduire à l’avènement d’un modèle numérique. Plusieurs lois ont ainsi été adoptées dès 2013 : le code des Télécommunications / TIC sur les transactions économiques, la protection des données à caractère personnel et la lutte contre la cybercriminalité.

Le gouvernement a accordé, pour l’année 2019, un budget au Ministère de l’économie numérique destiné aux dépenses d’investissement de 1.570.590.000 FCFA.

L’investissement du secteur privé, acteur important du développement du numérique, n’a cessé de croître ces cinq dernières années : la fondation Smartup, impulsée par le gouvernement ivoirien, se développe dans la vocation de devenir un fédérateur de l’écosystème. Une implantation du proposant MEST, principal acteur de l’accompagnement des startups au Ghana proposant à la fois des investissements, des formations et une offre d’incubation, s’est faite en 2018. La French Tech prévoit également de créer un hub technologique proposant une offre d’accompagnement et de financement intégrée. La Banque Africaine de Développement a initié plusieurs initiatives dans l’objectif de soutenir le développement de l’écosystème ivoirien, notamment l’initiative Boost Africa qui mettra à disposition de l’ensemble de l’écosystème un financement et un accompagnement technique. D’autres acteurs privés tels que Orange Digital Venture Africa, dispose d’une enveloppe de 50 millions d’euros dédiés aux projets innovants dans les domaines du numérique. Un fonds a été créé récemment offrant des tickets inférieurs à 300.000 euros alignés aux besoins d’une startup en phase de croissance.

Plusieurs concours d’innovation permettent également le développement du numérique, en finançant des start-up : Seedstars, CGECI Business Plan Compétition, Microsoft Imagine Cup…

Disponibilité et typologie des offres de services

L’émergence des services sur le web, le déploiement massif des smartphones et l’utilisation illimitée des réseaux sociaux ouvrent le champ à de nouvelles opportunités professionnelles. Le contenu des offres de services du secteur numérique existait déjà en terme pratique dans le monde traditionnel, il s’est par contre adapté au monde numérique qui a mis en place de nouvelles règles, des nouvelles pratiques et de nouveaux codes. L’univers du web est en perpétuel déploiement, ce qui exige aux hommes et aux femmes de s’y consacrer avec leur plein potentiel et leurs valeurs personnelles, en termes de praticabilité. Nous avons ainsi classé sept (7) types de services offerts par le numérique en Côte d’Ivoire.

Lire davantages : https://www.afrikatech.com/fr/technologie/afrique-plus-de-connectivite-pour-booster-son-economie-du-numerique/

Lire Autre : https://developer.orange.com/orange_explains/marche-mobile-afrique-francophone/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez