20 porteurs de projet d’Afrique francophone étaient réunis à Dakar pour une semaine de renforcement intensif de leurs capacités. Les 8 meilleurs s’envoleront à Abidjan pour présenter leurs prototypes à des investisseurs lors de l’Africa web festival début décembre.

La semaine a été alternée par des ateliers consacrés au modèle économique, à la gestion d’équipe, au financement participatif ou encore à la communication et par des moments de travaux individuels avec l’appui des experts présents sur place.
À cette occasion, un dispositif d’accompagnement important a été mis en place avec la mobilisation de 7 experts venus de 4 pays pour échanger leurs expériences : Roxana Rugina,Marianne Rigaux, Ulrich Sossou, Cheick Fall, Mountaga Cissé, Philippe Couve, et Julien Gueitont accompagné les 20 projets.

Les 8 propositions retenues pour présenter leur projet définitif lors de l’Africa web festival à Abidjan les 29 & 30 novembre et le 1er décembre 2016, sont :

  • Koobo – Burkina Faso
    Plateforme permettant de former des agriculteurs grâce à des messages audio recevables par mobile.
  • Beatz Addiction – Bénin
    Site web béninois orienté vers la promotion des musiciens émergents d’Afrique francophone.
  • Niouz – Madagascar
    Média social pour les jeunes citoyens malgache.
  • Agribusiness TV – Burkina Faso
    La toute première web-télé africaine consacrée aux jeunes qui innovent et réussissent dans le monde agricole.
  • AIG Média – Côte d’Ivoire
    Média numérique dédié à la promotion de l’entrepreneuriat et des nouvelles technologies auprès des jeunes africains.
  • Kionesha – RDC et Cameroun
    Banque d’images et de données sur un site destiné aux médias en ligne du continent africain.
  • KomKonso – Sénégal
    Site d’information pour les consommateurs de produits de mode et maquillage au Sénégal.

Le projet Afrique Innovation accompagne la nouvelle génération des professionnels africains des médias qui inventent les nouveaux services d’information en phase avec l’évolution des usages des citoyens du continent.
Le projet vise à améliorer la qualité, la réactivité et l’audience du journalisme africain en ligne en s’appuyant sur des modèles économiques qui favorisent son indépendance.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez