La  République démocratique du Congo voudrait être comptée parmi les leaders des télécommunications en Afrique. Pour atteindre cette ambition, le pays prépare actuellement la construction de son premier satellite de télécommunications. Le projet baptisé Congo-SAT est évalué à hauteur de 320 millions de dollars. Il est le fruit d’un partenariat  entre le pays et la société chinoise spécialisé dans les projets satellitaires, China Great Wall industry Corporation.

Le 23 juin 2015, à Kinshasa, le vice-premier ministre et ministre des Postes, télécommunications et NTIC, Thomas Luhaka Losendjola, a d’ailleurs présenté la maquette de ce premier satellite de télécommunications congolais à la presse. Le vice-premier ministre a affirmé qu’avec son propre satellite, le Congo pourra savoir exactement ce qui se passe à ses frontières. Le projet est censé contribuer également à l’amélioration et à la sécurisation des communications stratégiques. Il pourra par ailleurs servir à assurer et fournir les services publics de télécommunications, spécialement dans les régions à faible densité de la population.

Pour mener à bien ce projet, les ingénieurs congolais vont être formés à la technologie satellitaire. Avec le Congo-SAT, Thomas Luhaka Losendjola est certain que la RDC va accroître son influence politique et économique. En matière de télécommunication, il souligne que le pays sera « le centre de l’Afrique». 

Lu sur http://www.agenceecofin.com/equipement/2506-30091-la-rd-congo-prepare-la-construction-de-son-premier-satellite-telecom

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1