(AFRICAB) – Huit mois après son lancement à Abidjan, Africab le champion du VTC (véhicules de transport avec chauffeurs) en Côte d’Ivoire, annonce la signature d’un contrat de franchise avec la société béninoise MIG Logistics. Le contrat portera sur le développement de la marque AFRICAB à Cotonou au Bénin. Les activités débuteront en novembre 2016.

La société MIG Logistics, filiale du groupe MIG Motors, spécialisé dans l’importation et la vente de véhicules neufs de la marque KIA, devient ainsi l’opérateur exclusif de la marque AFRICAB au Bénin. Créé en 2014 à Cotonou, MIG Motors est également implanté au Togo depuis octobre 2015. Le groupe affiche un chiffre d’affaires consolidé de plus de 820 millions de francs CFA. Le contrat a été signé en présence des dirigeants des deux sociétés, Vangsy Goma (Africab Group) et Marie Ignace Gnancadja (MIG Logistics).

Africab Cotonou sera portée par quinze professionnels et une soixantaine de chauffeurs seront déployés dans la ville pour opérationnaliser le service dès novembre 2016. La flotte sera composée de 50 véhicules d’ici fin 2016 et la formule qui a fait le succès d’Africab à Abidjan reste toujours la même : véhicules neufs, sécurisation des déplacements, géolocalisation, datalisation par points d’intérêt, formation de chauffeurs et prix accessibles à la classe moyenne locale.

« Notre déploiement à Cotonou provient une nouvelle fois du même constat : l’évolution des grandes villes africaines est caractérisée par une urbanisation galopante, alors que le marché du transport se structure très lentement. Ainsi, une agglomération comme Cotonou, avec environ 1,8 million d’habitants, s’est fortement développée mais certains moyens de locomotion sont privilégiés par défaut par les habitants de Cotonou. Les perspectives de développement qu’offre la capitale économique béninoise sont intéressantes pour AFRICAB. La confiance de MIG Motors signifie également que notre ambition panafricaine est à notre portée », explique Vangsy Goma, fondateur d’Africab.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.