Dans le Top 15 des meilleures SGI de l’espace UEMOA, le Marché Financier Régional (MFR) de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA) est un marché unique appartenant à huit pays à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est la structure de gestion de ce  marché et constitue un modèle d’intégration au monde.

La BRVM : son rôle

La BRVM a pour rôle d’organiser le marché boursier, d’assurer la cotation et la négociation des valeurs mobilières, d’assurer la diffusion des cours et des informations boursières, de promouvoir et de développer le marché. Depuis sa création, la BRVM a fait la preuve de son importance en tant qu’instrument de mobilisation de l’épargne et de financement à long terme des économies de  l’UEMOA. Comme toute institution financière, la BRVM rend publique ses bilans d’activités annuels. Ceux-ci révèlent, en tenant compte de la valeur des transactions réalisées sur l’année écoulée un classement des plus précis des acteurs de son marché.

Les BRVM AWARDS : objectifs, catégories et critères d’évaluation

En vue de la promotion et de la célébration de l’excellence sur le Marché Financier Régional, la BRVM a mis en place les BRVM Awards. Bien au-delà d’une simple cérémonie de remise de prix, les BRVM Awards entendent renforcer la crédibilité de l’institution car ils incarneront l’excellence dans le secteur boursier, le dynamisme de ses acteurs ainsi que l’attractivité de la BRVM.  A cet effet,  pour  récompenser les acteurs les  plus méritants et les plus dynamiques du marché, les BRVM AWARDS ont mis en exergue sept catégories qui sont :

  •         le prix de la meilleure société cotée,
  •         le prix de la meilleure Société de Gestion et d’Intermédiation (SGI),
  •   le prix de la Société de Gestion des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (SGO),
  •         le prix du meilleur émetteur obligataire,
  •         le prix de la meilleure banque teneur de compte,
  •         le prix du meilleur investisseur institutionnel,
  •         et le prix de la meilleure Petite et Moyenne Entreprise (PME).

Lors des BRVM Awards de l’année en cours, l’évaluation des SGI s’est basée principalement sur les activités de l’année 2019. Cette évaluation a porté sur des critères quantitatifs et qualitatifs que sont :

  •         la valeur des transactions sur la BRVM,
  •         les actifs sous conservation,
  •         la présence sur les réseaux sociaux,
  •         la disponibilité d’une plate-forme dédiée à la clientèle,
  •         les actions de communication et, entre autres
  •         la qualité du service client.

Les BRVM AWARDS, première édition : les lauréats

Ainsi donc, à l’issue de cette  première édition des BRVM AWARDS qui s’est tenue le 08 Février 2020, à Abidjan, la CGF Bourse du Sénégal a été distinguée meilleure Société de Gestion et d’Intermédiation de l’espace UEMOA, selon la valeur des transactions sur la BRVM.

Le marché de l’intermédiation financière dans la zone UEMOA animée de ses 30 SGI, continue d’être dominé par les deux géants du secteur : CGF BOURSE avec 18,58% des transactions en valeur du marché, reflétant ainsi le dynamisme de ses équipes et la qualité de sa gestion. Elle est suivie de son rival ivoirien HUDSON & CIE (qui occupait la tête du classement en 2018) avec 15,83% des transactions boursières.

ATTIJARI SWA  de la Côte d’ivoire (anciennement Africaine de bourse) rejoint le trio de tête avec 10,39% du marché.

La BICI BOURSE ivoirienne a également réalisé une belle performance pour se hisser à la quatrième place avec 10,21% de parts de marché contre un peu moins de 6% un an plus tôt.

SOCIETE GENERALE CWA occupe la cinquième place avec 8,35%  suivie par EDC INVESTMENT CORPORATION (ECOBANK) pour une part de marché de 7,61%  et BOA CAPITAL SECURITIES avec 7,10%.

La CORIS BANK du Burkina Faso clôture le top 8 des SGI ayant une part de marché supérieure à 2%. La valeur totale des transactions boursières en 2019 a été de 136,3 milliards de FCFA soit une moyenne journalière de 547 millions de FCFA.

La suite du classement se poursuit  avec  NSIA FINANCE, ATLANTIQUE FINANCE, SGI MALI Sa, SGI TOGO Sa,  SGI BENIN Sa.

La SGI FGI (Finance Gestion Intermédiation) basée au Sénégal et qui n’a obtenu son agrément qu’en début 2019 fait une belle entrée en se hissant à la quatorzième place avec 1,23% du marché. Le quinzième rang est occupé par la SBIF du Burkina Faso.

Les sociétés de gestion et d’intermédiation dans le marché financier régional

Les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation sont des intermédiaires financiers qui ont le monopole de la négociation des valeurs mobilières sur le marché. Les négociations peuvent se faire pour leur propre compte ou pour le compte de leurs clients. Le Marché Financier Régional compte 30 (trente) SGI qui contribuent à son essor.

Au total, en 2019, la BRVM a payé aux investisseurs et autres épargnants plus de 849 milliards de FCFA en termes, principalement, de dividendes, de paiement d’intérêts sur obligations et de remboursement de capital. Les Sociétés de Bourses en tête sont celles qui ont réussi à se positionner sur le marché primaire lors des opérations d’introduction en Bourse ou d’emprunts obligataires et qui travaillent activement dans l’animation et la promotion du marché financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché