Le Centre Legatum pour le développement et l’entrepreneuriat de l’Institut de technologie du Massachussetts (MIT), en collaboration avec la Mastercard Foundation a annoncé la liste des 10 start-ups africaines finalistes de l’édition 2018 du Prix MIT Zambezi pour l’innovation dans l’inclusion financière.

Le prestigieux concours du MIT, avec à la clé une récompense totale de 200 000 dollars, a été fondé pour identifier les jeunes start-ups les plus prometteuses et innovantes dédiées à la promotion et à l’avancement de l’inclusion financière sur le continent.

Les start-ups sélectionnées sont Apollo Agriculture (Kenya), Bidhaa Sasa (Kenya), FarmDrive (Kenya) Farmerline (Ghana), LanteOTC (Afrique du Sud), MaTontine (Sénégal), OZE (Ghana), RecyclePoints (Nigeria), Tulaa (Kenya), et Wala (Afrique du Sud).

« C’est avec un grand plaisir que nous accueillons les finalistes de l’édition 2018 dans la famille Zambezi. Les start-ups sélectionnées sont parmi les entreprises les plus innovantes de la scène internationale », s’est félicitée Mme Georgina Campbell Flatter, la directrice exécutrice du Centre Legatum du MIT.

Selon Mr. Ali Diallo, le Global Programs Manager du Centre Legatum chez MIT les finalistes ont démontré un très haut niveau de leadership et d’innovation dans leur approche pour faire avancer l’inclusion financière en Afrique. « Nous tenons à remercier tous les juges ainsi que les centaines de start-ups qui ont participé à la compétition Zambezi et qui ont partagé leur vision et leur solution d’inclusion financière. Nous comptons mettre à leur disposition beaucoup plus d’opportunités pour les supporter à travers les initiatives du MIT pour l’Afrique » s’exprime-t-il.

Ainsi, les 10 finalistes seront invités à rejoindre les leaders du MIT et de l’écosystème de l’entrepreneuriat africain lors du sommet Open Mic Africa qui se déroulera à Nairobi le 28 et 29 Aout. Ils seront également invités à un séminaire du MIT sur le leadership à Boston lors du gala international du Inclusive Innovation Challenge (IIC) et participeront au grand prix global d’une valeur de 1 million de dollars. L’événement IIC fait partie de l’initiative du MIT pour l’économie digitale et, avec les projets du Centre Legatum, des exemples de l’engagement du MIT au niveau mondial pour l’avenir du travail.

Le grand gagnant du Prix recevra 100 000 dollars et les deuxième et troisième recevront 30 000 dollars chacun. Les 7 finalistes se trouvant dans le top 10 recevront chacun 5 000 dollars. Ils pourront participer à des activités de groupe, bénéficieront d’une exposition médiatique internationale et d’une recommandation personnalisée auprès des investisseurs et des parrains du réseau Legatum du MIT.
Le concours de cette année fut parrainé par la tournée annuelle « Open Mic Africa » du centre Legatum du MIT, une tournée intercontinentale dont l’objectif fut de repérer les entrepreneurs les plus innovants d’Afrique. La tournée fut effectuée à Dakar, en collaboration avec le groupe ESTEL et Impact Dakar ; à Paris, en collaboration avec True Africa lors de la conférence Viva Technology et à Nairobi, en collaboration avec Nairobi Garage.

Le Prix Zambezi et le sommet Open Mic Africa sont des piliers de la stratégie africaine du Centre Legatum une vision mondiale pour exploiter l’écosystème du MIT et améliorer les conditions de vie grâce à un leadership entrepreneurial de principe. La stratégie du Centre Legatum est également une composante essentielle de MIT-Africa, l’initiative qui englobe la priorité du MIT de collaborer avec le continent au niveau mondial.

Réussir Business

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

10 Partages
Partagez10
Tweetez
Partagez