MeetAfrica est un projet pilote, réalisé dans 6 pays africains, en l’occurrence la Tunisie, l’Algérie, le Cameroun, le Mali, le Maroc et le Sénégal, qui a bénéficié de fonds européens et dont l’objectif était de faire émerger les talents de l’entreprenariat innovant en Afrique en encourageant les cadres de la diaspora de retourner dans leur pays pour créer leur propre projet et donc créer de la richesse et de l’emploi.

 

Pour présenter le projet, une conférence de presse s’est tenue ce jeudi 13 septembre à l’hôtel Regency de Gammarth.

Le projet a été financé à hauteur de 1,7 millions d’euros par l’Union européenne et le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD) et a bénéficié d’un cofinancement du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Durant 28 mois, cette action pilote a permis à des jeunes de ces 6 pays résidant en Europe, diplômés de l’enseignement supérieur français ou allemand de créer des entreprises innovantes dans leur pays d’origine, le tout en bénéficiant d’un suivi technique et financier.

Sur un total de 279 candidats, 80 ont été choisis, parmi eux 14 Tunisiens, dont un tiers a déjà créé son entreprise.

 

L’objectif premier de MeetAfrica est d’offrir ainsi un solide accompagnement à ces porteurs de projets formés en Europe qui souhaitent créer dans leurs pays d’origine une entreprise leur permettant de valoriser les compétences acquises durant leurs études.

Outre une bourse d’assistance technique de 15.000 euros, qui était mise à la disposition des entrepreneurs, chacun selon ses besoins et son business plan, cet accompagnement s’est traduit dans les faits par des actions coaching et de conseils en vue de consolider l’idée première du projet, de maturation pour démontrer sa faisabilité technique, d’incubation pour s’assurer de la bonne intégration économique dans le pays et enfin de facilitation à l’accès au financement. Pour certains projets, la création de prototype était fondamentale. D’autres, c’était plutôt l’étude de marché ou les missions d’exploration.

Des projets qui jusqu’à cette heure ont permis la création d’une quarantaine d’emplois pérennes outre les emplois saisonniers dans l’agriculture. Et on parle tout juste des entreprises qui ont été créées alors que d’autres sont au stade de création.

 

40 des 70 lauréats de ce programme sont réunis à Tunis du 12 au 14 septembre pour un ultime événement au cours duquel ils pourront réseauter et surtout participer à un cycle de formations sur mesure couvrant des sujets clés relatifs à l’étape de lancement de leur activité (accès au financement industrialisation, pitch, etc.)

A travers leurs différents projets, ces jeunes créent des emplois et, plus largement, contribuent de manière certaine au développement de leurs pays d’origine.

 

MeetAfrica est en train de préparer la seconde phase et de convaincre les bailleurs de fonds de la suivre de nouveau. On réfléchit aussi à élargir le programme à des porteurs de projets non diplômés ainsi qu’à des diplômés de l’enseignement supérieur résidant dans d’autres pays européens autres que la France et l’Allemagne ainsi qu’à plus de pays d’origine.

Business News Tunisie

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

51 Partages
Partagez51
Tweetez
Partagez