Le Burkina Faso va bientôt se lancer dans l’élaboration de sa nouvelle politique nationale de l’économie numérique. Pour y arriver, le ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes, au cours d’un atelier organisé, le 07 juin 2016, à Ouagadougou a d’abord examiné l’état des lieux du secteur, à travers le rapport d’étude réalisé au cabinet IDATE. Il ressort de ce document, financé par la Banque mondiale, que le Burkina Faso présente de grandes insuffisances en matière de développement des infrastructures, d’accès aux services des technologies de l’information et de la communication, de la téléphonie et d’une connexion insuffisante.

Pour remédier à cette situation et permettre au pays d’atteindre son objectif de développement de l’économie numérique, la nouvelle politique que le cabinet IDATE présentera au gouvernement inclura un référentiel de planification des grands défis du secteur. Ce référentiel comportera trois volets : la politique nationale du développement numérique qui donnera la vision du Burkina pour la période 2016- 2025; la politique sectorielle de développement numérique qui identifiera les actions à entreprendre par le ministère sur la période 2016-2020 et la stratégie du développement de l’accès au service universel de 2016-2020.

D’après le secrétaire général du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes, Casimir Kaboré, la nouvelle politique nationale de l’économie numérique va permettre, non seulement d’identifier les projets à mettre en œuvre concrètement sur le terrain pour résoudre les questions d’accès à l’internet et de téléphonie, d’évaluer le coût financier de réalisation de ces infrastructures, mais aussi d’avoir également une visibilité sur les grands chantiers à mettre en place jusqu’à la période 2025.

En savoir plus sur http://www.black-feelings.com/accueil/detail-actualite/article/le-burkina-faso-prepare-sa-nouvelle-politique-nationale-de-leconomie-numerique/#ThGRTDZojP9xWied.99

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez