« L’économie numérique est devenue un pan important au Sénégal », a dit  d’emblée M. Seth Sall coordinateur du programme de volontariat du numérique, en conférence de presse ce lundi à Dakar, en présence de l’ensemble des acteurs et partenaires du volontariat. M. Sall présenté le partage des résultats de la première caravane de Fatick qui s’est tenue du 8 au 14 juillet dernier et avait mobilisé 36 volontaires. Le coordinateur dudit programme a rappelé que les Technologie de l’information et de la communication (TIC) et les télé-services contribuent pour environ 10% au produit intérieur brut du Sénégal.

« Très souvent, dans notre pays, la problématique des moyens constitue un frein et votre engagement volontaire participe à annihiler cette problématique », a soutenu, M.Sall. Avec ce programme, a dit M. Sall, 120 volontaires vont s’engager, sur deux ans, à servir sur l’ensemble du territoire national afin de relever le défi de l’accès et de la disponibilité des compétences en TIC.

M.Seth Sall s’est félicité de la 1ère phase test de la région de Fatick.’’Notre objectif a été atteint grâce au courage et la patience de nos 36 volontaires’’, aussi il a salué l’engagement de la population de Fatick, qui  selon lui on adhéré au programme du numérique.

Des jeunes diplômés dont des ingénieurs en informatique et des techniciens dans ce domaine forment, entre autres, le corps de ces volontaires du numérique, a rappelé le coordonnateur dudit programme. Il s’agira, pour lui, de sillonner à travers une caravane l’ensemble du pays, en ciblant les groupements et catégories socioprofessionnels, mais aussi les couches vulnérables sur l’ensemble des 14 régions.

Lu sur: http://www.journalbic.com/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez