Selon la Banque africaine de développement, 18 pays ont atteint des niveaux « moyens ou élevés » en matière de santé, d’éducation et de niveau de vie.

Pour « la santé, l’éducation et le niveau de vie », un tiers des pays africains ont atteint des niveaux de développement « moyens ou élevés », selon un rapport sur les « Perspectives économiques en Afrique » publié lundi 22 mai par la Banque africaine de développement (BAD), dont les assemblées annuelles se tiennent du 22 au 26 mai à Ahmedabad, en Inde.

Même si « les progrès sur le front du développement humain restent lents et inégaux », « 18 pays africains » sur les 54 que compte le continent atteignent désormais un « niveau de développement moyen ou élevé », précise ce rapport réalisé conjointement avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

L’Afrique du Nord « affiche les niveaux les plus élevés, approchant de la moyenne mondiale, mais toutes les sous-régions ont enregistré des améliorations régulières » depuis le début du XXIe siècle, selon le document. Cependant, « malgré les avancées obtenues depuis dix ans », 544 millions d’Africains (sur une population totale de 1,2 milliard) vivent toujours dans la pauvreté.

La moitié des jeunes sont sans emploi

Le Rwanda, suivi par le Ghana et le Liberia, a enregistré le plus de progrès dans la lutte contre la pauvreté depuis 2005. Kigali a notamment mis en place un programme d’assurance maladie communautaire qui permet de couvrir près de neuf habitants sur dix. En Afrique du Nord, l’Égypte et la Tunisie sont dotées de systèmes d’assurance-maladie couvrant respectivement 78 % et 100 % de la population.

« S’ils veulent actionner le levier de sources de croissance plus stables pour stimuler le développement humain, les pays devront consentir davantage d’investissements dans le capital humain, la santé, l’éducation et les compétences », estime le président de la BAD, Akinwumi Adesina, cité dans le rapport.

Deuxième région la plus dynamique du monde

Sur le plan économique, la croissance moyenne du continent, après 2,2 % en 2016, devrait rebondir à 3,4 % en 2017 puis s’accélérer à 4,3 % en 2018, sous réserve « de la poursuite du redressement des cours des matières premières, du renforcement de l’économie mondiale et de la consolidation des réformes macroéconomiques intérieures ». L’Afrique est toujours « la deuxième région la plus dynamique du monde, derrière les pays en développement d’Asie ». Et à l’intérieur du continent, l’Afrique de l’Est reste la zone la plus dynamique, grâce notamment au géant éthiopien, devant l’Afrique du Nord.

La demande intérieure, soutenue par la vitalité démographique de l’Afrique et par la montée en puissance des classes moyennes, s’établit comme principal moteur de la croissance, alors que les cours des ressources naturelles sont soumis aux aléas des marchés mondiaux. La classe moyenne, que le rapport évalue à 350 millions de personnes et dont « le pouvoir d’achat s’améliore constamment, recèle un immense potentiel en termes de prospérité ».

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez