Deuxième édition pour le forum numérique international organisé par Digital. Plus de 400 participants sont attendus début octobre pour parler, échanger et surtout commercer autour de cinq thématiques : santé, industrie, villes et bâtiments de demain, tourisme et agriculture connectés.
La première édition de NxSE a été un succès de l’avis de Philippe Arnaud, président de Digital Réunion, organisateur du forum. Plutôt que de faire 10 000 missions à l’international, nous avons voulu faire venir un écosystème africain et européen à La Réunion pour en faire un événement annuel, souligne Philippe Arnaud. La première édition a permis de créer des contacts qui ont débouché sur l’installation de trois entreprises métropolitaines et une mauricienne avec des créations d’emploi à la clé. Ce sont également plus de 50 partenariats qui ont été noués.

Plus riche et plus varié 

Pour la deuxième édition les 3, 4 et 5 octobre, Digital a voulu plus grand et plus international encore. D’un budget de 350 000 euros (contre 315 000 euros pour la 1ère édition), ce nouveau forum NxSE surfe sur la vague du premier.

L’année 2017 sera différente de 2016 car les écosystèmes se connaissent aujourd’hui, poursuit Philippe Arnaud.

De nouvelles thématiques dans lesquelles le numérique joue toute sa place ont été retenues : marchés et défis de la santé numérique, industrie du futur, villes et bâtiments de demain, tourisme connecté et agriculture connectée. Ce sont de réels enjeux pour La Réunion mais également pour tous les pays africains visés par NxSE.

Ce forum va servir à faire un point d’avancement ? du territoire réunionnais dans ces différents domaines. Le contenu sera plus riche et plus varié, précise le président de Digital. Plus de 20 conférences et side events (Barcamp Industrie du futur, Datathon Santé Numérique et Best Idea Pitch) sont organisés. Nous avons écouté les doléances des participants de l’année dernière. Nous allons consacrer plus de temps pour les rencontres B to B et networking. Nous avons de l’espoir de retombées positives en matière d’accords commerciaux ajoute Philippe Arnaud. Au-delà, ce sont toutes les French Tech de la zone qui se donnent rendez-vous à La Réunion au début du mois d’octobre.

L’ambition de La Réunion est d’être le carrefour numérique entre océan Indien, Afrique, Europe et une partie de l’Asie. Cette position doit être valorisée et consolidée en permanence car le pari n’est jamais définitivement gagné. C’est aussi pour cette raison que NxSE est désormais un rendez-vous annuel ?, conclut Philippe Arnaud.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez