L’homme d’affaires français Xavier Niels et son partenaire dans l’acquisition de Tigo Sénégal, le sénégalais Yérim Sow, étaient à Dakar pour finaliser l’opération d’acquisition de l’opérateur de téléphonie mobile. Selon la plateforme d’informations dakarctu.com qui cite des sources proches du dossier, les deux hommes, en plus des échanges avec les responsables de la société de téléphonie mobile, ont discuté avec le président de la République Macky Sall au cours d’une audience qu’il leur a accordé le 18 octobre 2017. 

Les discussions entre Xavier Niels, Yerim Sow ; représentants le consortium formé par le groupe Teyliom, la société NJJ, et Sofima (véhicule d’investissement en télécommunications géré par le Groupe Axian) ; avec les responsables de Tigo Sénégal et le Chef de l’Etat devraient définitivement mettre fin au contentieux né de l’annulation en juillet dernier par le groupe Millicom Internatinal Cellular de l’accord de cession passé avec Wari Group en février 2017.

La cession de Tigo Sénégal par Millicom aura connu de nombreux rebondissements au-delà de la guerre des communiqués entre les principaux protagonistes que sont la société mobile, Wari Group et le consortium formé par Teyliom, NJJ et Sofima. Le 2 août dernier, au cœur de la crise, le président de la République avait signé un décret autorisant la cession de Tigo Sénégal à Wari Group. Mais interrogé sur le sujet, le président du conseil de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) avait déclaré que « l’Etat ne peut s’opposer au rachat de Tigo par le consortium de milliardaires et ne se substituera pas à l’acquéreur : nous sommes dans un Etat de droit, c’est-à-dire un Etat qui applique la loi, et qui s’applique à la loi ».

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez