Les candidatures à la 8ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient(POESAM) sont ouvertes dès aujourd’hui et ce, jusqu’au 31 mai 2018, dans la rubrique « Prix Orange de l’Entrepreneur Social ».

http://www.entrepreneurclub.orange.com.

 

Décerné par Orange, ce prix récompense les projets innovants basés sur les Technologies de l’information et de la communication permettant d’améliorer les conditions de vie des populations d’Afrique et du Moyen-Orient, dans les domaines tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, du paiement mobile ou encore du développement durable.

 

Le concours débutera par une phase nationale durant laquelle chacune des 17 filiales Orange participantes étudiera les projets soumis dans son pays puis désignera trois gagnants. S’ensuivra une seconde phase internationale durant laquelle les gagnants de chaque pays, soit 51 gagnants au total, seront mis en concurrence par un jury international qui remettra le grand prix POESAM aux trois lauréats lors de la soirée des Africa Com Awards qui se déroulera en novembre au Cap en Afrique du Sud.

 

Les trois lauréats recevront, en plus des lots nationaux, respectivement 25 000€15 000€ et 10 000€, et bénéficieront d’un accompagnement personnalisé dispensé par des professionnels de la création et du financement des jeunes entreprises pendant six mois.

Bruno Mettling, PDG d’Orange Middle East and Africa, a déclaré : « En 2017, 1 200 projets ont été déposés, soit 60% de plus qu’en 2016. L’accompagnement des startups talentueuses est au cœur de la stratégie de développement d’Orange. Chaque année avec le POESAM, nous réaffirmons notre volonté d’être le partenaire de celles qui innovent au service de l’amélioration de la vie au quotidien. »

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché