AfriLabs, le réseau panafricain de centres d’innovation technologique, a élargi sa présence en Afrique, en accueillant onze nouveaux tech hubs. Il s’agit des nigérians nHub, iBridge et Startpreneurs, du malawite inCUBE8, du Congolais Lumumba Labs, du tchadien Wenak Labs, des kényans Sote Hub et BitHub, de l’ougandais The Innovation Village Kampala, du zimbabwéen The Tech Village et du tanzanien dLab.

L’ajout par AfriLabs de ces onze nouveaux centres d’innovation technologique à son réseau désormais composé de 39 centres sur le contient, entre dans le cadre de son ambition de créer une infrastructure d’innovation qui encourage la croissance de l’économie de la connaissance en Afrique.

En soutenant le développement des start-up, de la technologie et de l’innovation, en favorisant les partenariats entre les centres technologiques des différentes régions et en promouvant les opportunités dont les hubs et leurs communautés peuvent bénéficier, AfriLabs est certain d’arriver à ses fins.

« Nous cherchons constamment à collaborer avec les centres technologiques et d’autres acteurs d’entreprises liées à la technologie pour défendre la collaboration et la co-création, afin d’améliorer l’environnement politique, l’accès aux bons outils et aux moyens financiers en Afrique.», a expliqué Anna Ekeledo (photo), la directrice du secrétariat d’AfriLabs.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez