Le Crowdfunding est l’un des modes de financement les plus en vogue sur le continent africain. En l’absence de Business Angels ou de fonds d’amorçage, le financement participatif reste le moyen le plus réaliste pour les entrepreneurs de réunir les fonds nécessaires pour le lancement de leur activité.

Seulement, malgré le grandissant nombre de projets financés en Afrique, mener une campagne de Crowdfunding à bon port reste une tache ardue, comme nous le prouve un rapport publié par Infodev basé sur une étude menée en Afrique de l’est.

Crowdfunding en Afrique: 6 leçons à apprendre

shutterstock_crowdfunding-1280x960Réussir une campagne de Crowdfunding est plus dur que ça en a l’air, et ce n’est pas fait pour tout le monde… 

Mener une campagne de financement participatif est non seulement une activité extrêmement chronophage, mais elle nécessite également la mobilisation de ressources.

En effet, si cela peux se révéler coûteux, la réussite de votre initiative nécessitera l’implication de plusieurs membres de votre équipe qui se dévoueront à la cause durant le processus.

Les besoins de votre business doivent dicter le choix de la plateforme de financement

Il existe une multitude de plateformes sur la toile et vos besoins correspondent moins à certaines qu’à d’autres.

Par exemple, si vous êtes une jeune entreprise qui souhaite faire financer un prototype et recevoir des feedbacks des premiers acheteurs, vous n’irez pas sur la même plateforme qu’une compagnie plus mûre qui cherche à lever des fonds tout en cédant des actions.

make-money-online

S’informer sur les systèmes de paiement est primordial

Il est important que vous vous informiez sur les systèmes et les règles de paiement de la plateforme que vous aurez sélectionné.

Préférez-vous recevoir les dons même si votre objectif n’est pas atteint ou souhaitez-vous plutôt les retourner si vous n’avez pas réussi à collecter le montant ciblé? Voulez-vous recevoir un virement bancaire ou recharger votre compte Paypal?

Autant de questions auxquelles il faut avoir répondu avant d’aller plus loin.

Il est également important de se rappeler que chaque plateforme a son auditoire. Certaines s’adressent plus aux amoureux des arts alors que d’autres reçoivent plus de passionnés de l’électronique, etc.

La quantité et la qualité du réseau des contributeurs sont clés 

Si le Crowdfunding apparaît comme une nouvelle tendance, il ne consiste en rien d’autre qu’un concept vieux comme le monde: lever des fonds grâce à un réseau de personnes.

Cela veut dire que le réseau sur lequel vous vous appuierez pour atteindre vos objectifs est central à votre réussite.

Vous devrez passer du temps à construire une base consistante de personnes qui porteront votre projet, mais vous devrez également vous appuyer sur des supporters de qualité, comme des personnalités connues dans votre domaine d’activité ou des leaders d’opinion.

Les entrepreneurs doivent puiser dans des ressources complémentaires pour augmenter leurs chances de réussir

Votre réseau fera la différence...
Votre réseau fera la différence…

Quand cela est possible, les entrepreneurs africains doivent chercher l’assistance de structures qui pourront les accompagner dans le processus de la levée de fonds.

Des incubateurs, des communautés d’entrepreneurs, des groupes virtuels etc.

Le crowdfunding peut avoir des avantages autres que financiers 

Au delà de la levée de fonds, les projets qui ont eu recours au crowdfunding ont souvent profité d’une visibilité qui leur a fortement servi.

Plusieurs entrepreneurs ont annoncé ne pas avoir atteint leur objectif de financement, mais considèrent tout de même l’initiative comme un succès pour leur compagnies.

– See more at: http://www.afriqueitnews.com/2015/12/29/reussir-campagne-de-crowdfunding-afrique/#sthash.ouPzr3Yy.dpuf

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché